Rita Matos, soprano & Mariano Ferrández, piano – « Nuit d’Espagne »

samedi 23 Mar. 2024 - 20h00

Atelier Marcel Hastir (étage 2)


 

Le nouveau pont Ronda, la nuit Images De Stock Libres De Droits

 

« Nuit d’Espagne »

Récital de mélodies et pièces pour piano seul

« L’air est embaumé, la nuit est sereine/ Et mon âme est pleine de pensers joyeux;
Ô bien-aimée, viens! Ô bien-aimée, Voici l’instant de l’amour ! »

Extrait Nuit d’Espagne de Louis Gallet

Programme

Jules Massenet (1842-1912)
-Nuit d’Espagne (Louis Gallet)

Enrique Granados (1867-1916)
– La Maja dolorosa 1
– La Maja Dolorosa 2
– La Maja Dolorosa 3
– El tra la la y el punteado
– Allegro de concierto (piano seul)
– La Maja y el Ruiseñor

Pause

Fernando Obradors (1897-1945)
“Canciones Clásicas Españolas”
– Del cabello más sutil
– Corazón, porqué pasáis…?

Manuel De Falla (1876-1946)
“Siete canciones populares españolas”
-El paño moruno
-Nana
-Jota

Mariano Ferrández
-Jota del Río Piedra (piano seul)
-Piezas Características (piano seul):
Polar – Española – Brasileira – Limeña
-Pequeña Canción
-3 Poemas de Antonio Gala

García Abril (1933-2021)
-No por amor

Joaquín Turina (1882-1949)
-Cantares

 

La soprano Rita Matos et le pianiste Mariano Ferrández, vous emmènent à travers une Espagne tour à tour ardente, poétique, nostalgique et humoristique; dans un programme composé de mélodies espagnoles et pièces pour piano solo de compositeurs plus classiques et consacrés comme Granados, Obradors, de Falla, Rodrigo et Turina, mais aussi plus actuelles et contemporains comme García Abril et Mariano Ferrández.

L’amour en terres ibériques est la toile de fond de ce voyage, les sentiments sont profonds et passionnés. La musique savante, imprégnée de la musique populaire, associe des rythmes effrénés et des mélodies envoûtantes, et nous emmène ainsi dans la sensualité des nuits d’Espagne. 

 

 

Rita Matos Alves, soprano :

Née à Lisbonne, Rita Matos Alves habite à Bruxelles, où elle a étudié au Conservatoire Royal de Musique de Bruxelles. Elle s’est perfectionnée ensuite en Italie en tant que pensionnaire du « Laboratorio Toscano per la Lirica » à Pise et à la Musikakademie Schloss Weikersheim en Allemagne.
Lauréate du Concours International de Chant de Marmande en France, du Concours Armel Opéra Festival en Hongrie et du Concours International Montserrat Caballé en Espagne; Rita Matos Alves a fait ses débuts à l’opéra en Allemagne dans le cadre des Junge Oper Schloss Weikersheim, dans le rôlde Clorinda (La Cenerentola de Rossini), sous la baguette d’Alexandro de Marchi.
Sa carrière l’amène ensuite à se produire en Italie, en France, au Luxembourg, en Allemagne, en Espagne, au Pays-Bas, en Belgique et au Portugal.
Vibrante interprète des rôles mozartiens, elle a incarné La Contessa d’Almaviva et Susanna dans Le Nozze di Figaro, Zerlina dans Don Giovanni, et Pamina dans Die Zauberflöte.
Parmi ses nombreux rôles, Rita Matos Alves a notamment chanté Elena dans Paride ed Elena de Gluck à l’Opéra Royal de Wallonie, Clorinda dans la Cenerentola de Rossini au Teatro Verdi de Trieste, Madame Mère dans Tistou les Pouces Verts de Sauguet à l’Opera de Rouen, Atamira dans L’Empio Punito de Alessandro Melani au Teatro Verdi de Pisa et The French Daughter dans Death in Venice de Britten au Théâtre Royal de La Monnaie.
Active dans la création musicale contemporaine, Rita a interprété le rôle de The Little Cloud dans la création mondiale de la cantate « Book of Thel » de Piers Maxim au Concertini du Théâtre Royal de La Monnaie. Et tout récemment, salué par la critique, elle a crée le rôle d’Antigone dans « Antigone in the Dark » de Stéphane Orlando au Théâtre Poème à Bruxelles.
En concert, Rita s’est produite dans divers festivals et salles de concerts, donc le Bozar de Bruxelles; le Concertgebouw d’Amsterdam; Auditorio de Zaragoza ; le Teatro da Trindade et le Festival ao Largo à Lisbonne; le Festival Musica Sotto la Torre à Pise et le Festival Pianistico della Città di Carrara en Italie; à l’Abbaye de Neumünster et au Grand Théâtre du Luxembourg; au Colisée de Roubaix et au Théâtre des Sablons de Neuilly; au Grand Amphithéâtre de La Sorbonne à Paris. En Belgique aux Festival Eté Mosan, Festival Midi Minimes, Festival Ars Musica; aux Rencontres Musicales Internationales d’Enghien,, dans la Grand Salle du Conservatoire de Bruxelles, au Palais Royal…
Récemment, Rita a incarnée « l’Opéra » dans le spectacle « Molière, l’Opéra et… les Femmes »de et avec Carmela Giusto et avec le violoniste et pianiste Renaud Crols : au Festival d’Avignon, au Trocadero de Liège, à la Ferme du Biéreau et à La Comédie Royal Claude Volter. La Tournée se poursuit en Belgique (Spa, Visé…)
Elle a également chanté le Stabat Mater de Dvorak à Bozar avec le Brussels Philharmonic Orchestra ; le Requiem de Mozart au Conservatoire Royal de Bruxelles et à la Cathédrale des Saints Michel et Gudule ; La Misa Tango et Misa Creolla au W-Hall auditorium et à La Sucrerie de Wavre. Dans le spectacle « L’universel c’est le local moins les murs » à La Cité Miroir de Liège, Rita a interprétée de la musique portugaise, espagnole et belge en hommage au poète portugais Miguel Torga.

 

« Treasure trove: Rita Matos Alves in Gluck’s Paride ed Elena » Opera Now
« Una Contessa dall’innata eleganza e dal bel colore pervaso da una luminosa malinconia » Operaclick
« La pétillante Rita Matos Alves, au bel canto raffiné » M. Dumont-Mergeay, La Libre
Une voix très riche : presque colorature dans l’aigu tandis qu’elle est charnue pour le médium grave » Olyrix
« Rita Matos Alves – à l’aise dans toutes les tessitures, et si belle… – y confirme ses immenses qualités de comédienne et de chanteuse. »Martine Dumont-Mergeay, La Libre à propos de la création de « Antigone in the Dark »
 
https://ritamatosalves.com
 
 
MARIANO FERRANDEZ
 

Mariano Ferrández, pianiste :

Mariano Ferrández, pianiste et compositeur espagnol, étudie le piano en Espagne avec Miguel Angel Tapia, María Gil et Joaquín Soriano. Il obtient le Prix de Piano et de Musique de Chambre au Conservatoire de Zaragoza, le Prix d’Harmonie et le Diplôme Supérieur de Piano au Conservatoire de Madrid. Au Conservatoire Royal de Musique de Bruxelles, il poursuit sa formation auprès de Nicole Henriot et Sonia Anschütz. Il y obtient les Diplômes Supérieurs de Piano, de Musique  de  Chambre, le Premier Prix de Piano d’Accompagnement, le Diplôme d’aptitude pédagogique ainsi que le Diplôme Final d’Analyse Musicale dans la classe du compositeur belge Frédéric Van Rossum. Lors de nombreuses master-class, Mariano Ferrández se perfectionne auprès de Vlado Perlemuter, Dimitri Baskirov, Lev Vlasenko, Sebastian Benda, Michaël Boguslawski et  Edith Pitch-Axenfeld.  À Bruxelles, il étudie également avec Yoko Kikuchi et Sergey Leschenko.

Mariano Ferrández a enregistré quatre disques de musique espagnole: deux avec la mezzo-soprano espagnole Pilar Márquez et deux autres consacrés à des œuvres pour piano seul (label Arsis).  La critique salue ces enregistrements et qualifie Mariano Ferrández de pianiste espagnol comptant parmi les plus sensibles et remarquables de sa génération.

                                                        À la fois soliste et chambriste, son statut de pianiste professionnel l’amène à se produire partout en Europe. En qualité d’accompagnateur, Mariano Ferrández a été plusieurs fois sollicité lors du célèbre Concours International de piano «Maria Callas» en Grèce. Il accompagne aussi régulièrement plusieurs instrumentistes et chanteurs (Lorenzo Gatto, Aga Winska, Laure Delcampe, Paul Gérimon, Evelyne Bohen, Thibaut Lénaerts). En outre, il professe régulièrement lors de différents stages de piano en Espagne: Huesca, León, Almería… Mariano Ferrández est professeur de piano et accompagnateur à l’Académie de Musique de St-Josse-Ten-Noode-Schaerbeek.

Il s’est  distingué lors de divers concours de piano.  En 1994, il obtient le Prix «Elia Ollin»  au Conservatoire de  Bruxelles.  En 1993, le  jury  du Concours  National «Juventudes Musicales» de Granada lui attribue le 2ème Prix, ainsi que le Prix de la meilleure interprétation de Musique  Espagnole.  Avec le Trio  International   de Bruxelles, Mariano Ferrández se voit décerner le Prix de la SABAM lors du   Concours  «Horlait-Dapsens» de Bruxelles.  Il est aussi lauréat du Concours National de Piano «Juventudes Musicales Expo-92» de Sevilla et du Concours International «Fundación Guerrero» de Madrid, en 1991.

Mariano Ferrández combine son activité de pianiste et de compositeur. De nombreuses fois exécutées en public, ses œuvres sont écrites pour piano seul, guitare ou ensemble de musique de chambre. Son attirance pour le chant le pousse aussi à mettre en musique un grand nombre de mélodies et cantates inspirées de textes de poètes tels que Bécquer, San Juan de la Cruz, Santa Teresa de Jesús, Antonio Gala et Gloria Fuertes.  Il a publié et enregistré sur cd quelques-unes de ses pièces. Très intéressé par le théâtre, il compose la musique de scène du spectacle Les sentinelles nues, expérience mêlant le théâtre, la musique instrumentale et chorale et la sculpture (Centre Culturel des Riches-Claires – Bruxelles). En 2007, Mariano Ferrández est lauréat du Concours de composition organisé par l’Union des Artistes Belges; sa pièce lyrique Le fils prodigue est enregistrée pour Fedor Records. Il a déjà publié une grande partie de ses pièces chez l’Éditeur espagnol “Editorial Pirineo” et chez l’Éditeur digital MUSICANEO.

https://marianoferrandez.musicaneo.com/

Liens youtube:

 

Après le concert le verre de l’amitié vous sera offert, en compagnie des artistes  

port du masque recommandé

Merci de réserver uniquement  avec votre NOM DE FAMILLE

Réservations : ci-après – Entrée : 15€ – 10€ (étudiants max 26 ans et enfant moins de 12 ans)

Réservations

Les paiements s’effectuent uniquement en espèces à l’entrée des événements.

Billets

Ticket Type Price Spaces
Billet standard 15,00 €
Billet étudiant (max 26 ans) et enfant moins de 12 ans 10,00 €

Information d’inscription

Booking Summary

Please select at least one space to proceed with your booking.