» Luxe, Calme et Volupté » – Dialogue poétique et musical avec Eveline Legrand, récitante; Pietro Pizzuti, comédien; Adèle Legrand, flûtiste

dimanche 29 Sep. 2024 - 18h00

Atelier Marcel Hastir (étage 2)


LUXE, CALME et VOLUPTE 

Un dialogue poétique et musical entremêlant textes et musiques sur le thème de
Luxe, Calme et Volupté à partir des Fleurs du Mal de Charles Baudelaire.
Un ensemble de textes haut en couleurs, en nuances et en pensées profondes sur les
correspondances entre amour, désir, passion, idéal et spleen.
Textes de Paul Eluard, Bosquet de Thoran, St John Perse, Catherine Pozzi, Paul Verlaine
(France), Anne Hébert (Québec), Pablo Neruda (Chili), Geo Norge, Marie-Claire
d’Orbaix, Jacques-André Saintonge, Béatrice Libert, Michel Ducobu, Corinne Hoex,
Agnès Henrard, Pierre Schroven, Martine Rouhart, Colette Nys, Anne-Marie Derèse,
Isabelle Bielecki, Robert Lambeaux (Belgique).
L’accompagnement d’Adèle Legrand à la flûte traversière rehaussera la portée des
textes poétiques par les compositions de Jacques Ibert, Claude Debussy, Sigfrid
Karg-Elert, Michel Lysight qui nous offre pour cette lecture-spectacle une création
originale.

Sur la scène , vous admirerez un tableau de Marie-Céline Bondue.

 

PROGRAMME :

 

LUXE :

Musique  « Pièce pour flûte seule «  –  Jacques Ibert

1/L’Invitation au voyage –  Les fleurs du mal –  Charles Baudelaire

2/  Toucher Terre   –   Jacques-André Saintonge

3/ Orgie   –   Geo Norge

4/ Les Bijoux  –  Les fleurs du mal   –   Charles Baudelaire

5/ Eloges  extrait V    –   Saint- John Perse

 

CALME :

Musique « Syrinx »  –   Claude Debussy

1/ Sur des peintures de Philippe Crocq et Béatrice Libert

2/ XV  –  20 Poèmes d’amour –    Pablo Neruda

3/ C’est un matin de haute lumière    –     Agnès Henrard

4/ Il faudra que tu viennes  –  extrait Le feu  –   Corinne Hoex

  5/ Sur le papier en silence   –     Pierre Schroven

6/ Dans ma chambre intérieure     –     Martine Rouhart

7/ Légende du silence   –   Marie-Claire d’Orbaix

8/ Sous la lune aux toits d’ardoise   –     Alain Bosquet de Thoran

9/ Que le soir m’enivre   –  Robert Lambeaux

Musique « Labyrinthes »   –  Michel Lysight

 

VOLUPTE :

1/ Amour    –     Le tombeau des rois      –      Anne Hébert

2/ L’Orante    –    Colette Nys-Mazure

3/ La Vie antérieure  –   Les fleurs du mal –  Charles Baudelaire

4/ J’aurais voulu    –    Isabelle Bielecki

5/ Parfum exotique   –    Les fleurs du mal   –    Charles Baudelaire

6/ Un Serpent     –    Anne-Marie Derèse

 7/ En vertu de l’amour  –  Derniers poèmes –  Paul Eluard

 8/ Ave     –    Catherine Pozzi

9/ Trinité    –    Michel Ducobu

Musique Sonata « Appassionata » Op.140  –  Sigfrid Karg-Elert

10/ Colloque sentimental   –   Les fêtes galantes  –  Paul Verlaine

11 La Beauté   –   Les Fleurs du mal    –    Charles Baudelaire

Musique  « Prétérition «   Création pour ce spectacle de Michel Lysight

 

Les tableaux exposés sont de Marie-Céline Bondue

mcbondue@outlook.com

 

 

 

Eveline LEGRAND  passionnée par son métier de récitante dont on peut dire que c’est réellement une vocation, aime associer les Arts et mêler la littérature à la peinture et la musique ; c’est ainsi qu’elle propose aux Musées des créations de spectacles ou des lectures – promenades conçus en rapport avec leurs collections ou expositions du moment .

Se partageant entre la Belgique et la France, et particulièrement le Nord-Pas-de-Calais, sa dernière création, en collaboration avec le luthiste Pascal Gallon, ont été les Correspondances littéraires et un montage visuel pour l’exposition Les Fêtes Galantes d’Antoine Watteau (printemps 2004) au Musée des Beaux-Arts de Valenciennes qui l’avait déjà accueillie pour le Printemps des Poètes 2002 .

Après l’ émouvant témoignage autour des oeuvres de Camille Claudel en 2002 au Musée des Beaux-Arts de Cambrai, elle y revient cet automne 2004 avec des textes orientalisants pour les Fantasmes d’Ingres.

Dans le cadre de l’exposition des Arbres de Matisse, en 2003, au Musée Matisse de Le Cateau Cambrésis elle présente avec le flûtiste Marc Grauwels leur récital « Arbres,  je vous aime ».

Pour le Musée – Château des Ducs de Bretagne à Nantes, en 2002 elle imagine un montage « Il suffit de passer le pont ».

En 1996-97, Eveline Legrand crée pour les Musées royaux des Beaux-Arts de Belgique « Magritte et les compagnons du mystère » spectacle poétique et montage visuel donné dans le cadre de la grande exposition Magritte ; tandis qu’en 98, elle crée pour le Musée Rops à Namur, à l’occasion du centenaire de la mort de F.Rops, un montage visuel 3 écrans présenté depuis en maints endroits, notamment Corbeil-Essonnes(Paris) et Québec.

En 2000, c’est Liège et la création d’un spectacle – montage visuel 5 écrans sur Picasso et ses amis poètes, parallèlement à l’exposition .

Les bibliothèques du Nord – Valenciennes – Cambrai- Feignies- la Médiathèque départementale du Nord – la reçoivent de plus en plus souvent avec différents programmes : la poésie féminine contemporaine, le Haiku japonais, Marguerite Yourcenar ou la Voix des Choses, Colette, G. Sand etc.  car elle a encore bien d’autres programmes et auteurs à son actif .

Il ne s’agit pas de citer ici tous les récitals donnés, ni tous les lieux où elle a travaillé, seulement dire l’inlassable curiosité et la recherche constante d’Eveline Legrand  qui veut varier les sujets

Cependant n’oublions pas sa participation aux événements d’Europalia Espagne – 1985 – et la création des « Exclamations » de Thérèse d’Avila à laquelle la Reine Fabiola lui a fait l’honneur d’assister à Bruxelles – Europalia Autriche 1987 – Europalia Portugal 1991- .

Ecoutant journellement de la musique, elle adore travailler avec des musiciens et se dit comblée d’avoir la chance de jouer avec des musiciens de grands talents comme la harpiste Ingrid Procureur, la claveciniste Betty Bruylants, le flûtiste Marc Grauwels, le luthiste Pascal Gallon, avec lesquels elle donne des récitals en cours actuellement .

Disons encore qu’elle a obtenu un premier prix de déclamation et un premier prix en art dramatique au Conservatoire Royal de Bruxelles, qu’elle a suivi les cours de la méthode Serge Wilfart pour la voix et le souffle .

 

 

Pietro  Pizzuti :

Comédien, metteur en scène, auteur et traducteur, il naît à Rome le 11 juillet 1958, il étudie la sociologie à l’Université Catholique de Louvain et l’art dramatique au Conservatoire de Bruxelles. Il débute au théâtre en 1978 (L’indien cherche le Bronx, de Israël Horovitz) et au cinéma en 1981 (Toute une nuit, de Chantal Akerman).

Il interprète plus de soixante rôles et met en scène une trentaine de spectacles. Il a étoffé son travail de comédien sous la direction complice du metteur en scène Bernard De Coster et au travers de stages avec Luca Ronconi et le Roy Hart.

Au théâtre, il a été mis en scène notamment par Jean-Louis Barrault, Simone Benmussa, Christine Delmotte, Ingrid von Wantoch Rekowski, Maurice Béjart, Philippe Sireuil, Bernard De Coster, Marcel Delval, Roumen Tchakarov, José Besprosvany, Christophe Sermet,… et au cinéma par Marie Mandy, Marion Hänsel, Jean-Pierre et Luc Dardenne.

Il a été artiste en résidence à l’Université Catholique de Louvain et chargé de cours au Conservatoire de Bruxelles et de Mons, ensuite conseilleur artistique de la Maison du Spectacle – La Bellone. Fondateur des Les Brigittines Centre d’Art comtemporain de la Ville de Bruxelles et membre du l’Institut International du Théâtre.

Pietro Pizzuti a reçu différents prix en tant que comédien, auteur t metteur en scène. Parmi ses dernières pièces : L’initiatrice, Kif-Kif, Qui a tué Amy Winehouse ? Pop-Corn. Il vient de terminer Coup de grâce programmée au Théâtre Le Public (Bruxelles), dans une mise en scène de Magalì Pinglaut et Le purgatoire de Robin Vandenbos programmée à l’Atelier Théâtre Jean Vilar (Louvain-la-Neuve), dans une mise en scène de Rachid Benbouchta. Il a traduit plusieurs pièces d’auteurs italiens, parmi lesquelles Femme non rééducable et Chapitres de la Chute-Saga des Lehman Brothers, 7 Minutes, Terre Noire et NExT de Stefano Massini, Storie di uno scemo di guerra et Pecora Nera de Ascanio Celestini, Nature morte dans un fossé et Exit de Fausto Paravidino. Ses textes sont édités chez Lansman et chez Les Oiseaux de Nuit, ses traductions à L’Arche.

  http://www.pietropizzuti.be/ 

 

Adèle Legrand – Flûte traversière / Piccolo  :

Diplômée des Conservatoires français de Romainville, Montreuil et Versailles, Adèle Legrand obtient
un master de flûte traversière avec Grande Distinction au Conservatoire Royal de Bruxelles en juin 2018.

Elle accumule différentes expériences d’orchestre : orchestres de jeunes nationaux et européens, l’Orchestre-atelier Ostinato qui lui délivre une Licence d’orchestre, et des interventions ponctuelles dans des orchestres professionnels (dont l’Orchestre National de Belgique).

Son travail en musique de chambre est couronné par plusieurs sélections au Festival Musiq’3, un 3e prix au Concours Mathilde Horlais-Dapsens en 2016, une Médaille d’or Mention Excellence et 2 prix spéciaux au 34e Concours Européen pour Jeunes solistes (Luxembourg) en 2017, ainsi qu’une Médaille d’or à la Oskar Rieding International Competition for Young Performers- Composers (Slovénie).  En tant que concertiste, elle obtient un 1er prix à l’unanimité dans le niveau« Excellence » lors du Concours artistique d’Epinal (France) en mars 2016.

En 2018, elle est sélectionnée avec son Duo Galatea (flûte et piano) dans le cadre de l’appel à projet « Diffusion – Formation 2018/2019 » de l’association Chamber Music For Europe et se produit dès lors en France et en Belgique. Durant ce programme, Adèle écrit, en complicité avec sa pianiste Cassandre Marfin, un conte musical jeune public intitulé : «Öhnaau Royaume des lucioles» (anciennement «Des Clés pour les Oreilles») qui est sélectionné dans le catalogue des Jeunesses Musicales 2020-2021.

https://www.youtube.com/watch?v=ZmVqRY-OP1o

Malgré son parcours de musicienne classique, Adèle a toujours été attirée par l’écriture et le spectaclevivant. En 2015, dans le cadre de ses études au conservatoire, elle écrit, met en scène et joue dans « Oscillations », spectacle interdisciplinaire qui mêle la musique, la danse, le théâtre et l’art vidéo. En mars 2022 est créé le spectacle musical jeune « Un Pas Plus Loin » de sa compagnie La Chouette à Barbe, dont elle est l’autrice et interprète. Le spectacle est sélectionné à la Commission Chanson et Musique à l’école 2022, et diffusé par MTP Memap.

https://mtpmemap.be/portfolios/un-pas-plus-loin/

Merci de réserver uniquement  avec votre NOM DE FAMILLE

Réservations : ci-après – Entrée : 15€ – 10€ (étudiants max 26 ans et enfant moins de 12 ans)

Après le concert le verre de l’amitié vous sera offert, en compagnie des artistes

 

Réservations

Les paiements s’effectuent uniquement en espèces à l’entrée des événements.

Billets

Ticket Type Price Spaces
Standard Ticket 15,00 €
Ticket enfants - 12 ans et étudiants max 26 ans 10,00 €

Information d’inscription

Booking Summary

Please select at least one space to proceed with your booking.