Spectacle Théâtral et musical – Mon Tchaïkovski – L’histoire passionnante d’un mécénat hors du commun

dimanche 26 Nov. 2023 - 17h00

Atelier Marcel Hastir (étage 2)


Note d’intention

Fascinée depuis longtemps par ce couple improbable, ce
couple caché, ce couple virtuel, ce couple toujours aussi
mystérieux et insaisissable près de 2 siècles plus tard, j’ai eu le
désir de le mettre en scène. En effet, Nadejda et Piotr auront
vécu, chacun de leur côté, une union fictive voire irréelle et
pourtant tellement puissante et signifiante que la postérité les
aura associés à jamais comme Le couple du romantisme à son
paroxysme. Toute la dramaturgie est là !

J’ai trouvé en la comédienne Flora Thomas, une incarnation
puissante de cette passionnée et passionnante Baronne Von
Meck qui n’aura de cesse d’élever le grand compositeur vers le
divin.

Je me suis ensuite adressée à Emmanuelle Bougerol,
comédienne Molière 2005, en lui proposant de nous aider
à trouver LA bonne direction afin de sublimer l’émotion
palpable tant dans cette correspondance que dans « les oeuvres
admirables du grand homme que vous êtes » (ainsi s’exprime
Nadejda de SON Tchaïkovski.)

La sensibilité d’ Emmanuelle conjuguée avec son
enthousiasme, sa générosité et sa grande expérience me
portent à croire que ce beau spectacle qui m’habite vous
transportera aussi.

À présent, que le rideau se lève !
Anne Wischik

Programme Pianistique

Piotr Ilitch Tchaïkovski (1840-1893)
Concerto n 1 en Sib mineur 1 er mvt
Barcarolle
Marche Slave
Danse de la Fée dragée ( Casse -noisette)
Concerto en Sib mineur, 2 ieme mvt
Belle au bois dormant ( Valse)
4ème symphonie, 2 ieme mvt
Eugène Oneguine: Valse
Souvenir d’un lieu cher
Danse des cygnes ( Lac des cygnes)
Eugène Oneguine : Polonaise
Doumka
6 ieme Symphonie : Andante
Marche (casse noisette)
Lac des cygnes (grand thème)
Chant d’automne ( Les saisons)

Wolfgang Amadeus Mozart(1756-1791)
Concerto en ré mineur, Andante

Ludwig van Beethoven (1770-1827)
Sonate pathétique ( Intro)
Claude Debussy (1862-1918)
Clair de lune

Acte 1, scène 1
LA BARONNE
Elle entre en scène en manteau de fourrure, souriante en
extase. Elle jette sa fourrure sur le canapé, s’assied épuisée,
ravie.

Jamais jamais de ma vie… Et dieu sait si j’en ai entendu,
approché, des compositeurs talentueux, mais ce Tchaïkovski
les dépasse tous par son talent, son génie que dis-je, son
incomparable faculté de m’emmener dans les cieux de notre
créateur. Au milieu de ce public d’anonymes, c’est à moi
assurément que sa musique divine s’adressait. Je le sais ! Déjà,
il y a quelques mois, lors de ce concert au conservatoire de
Moscou où se donnait son poème symphonique « la tempête »
d’après Shakespeare, je me suis sentie soulevée de terre comme
par un souffle venu de l’au-delà. Quant au concerto pour piano
en si b mineur de ce soir, il m’a fait l’effet d’une lame de fond.
J’étais comme noyée, emportée par le flot ! Assurément Mozart
et Beethoven sont revenus sur terre sous les traits de ce Piotr
Tchaïkovski.

La baronne se ressaisit, prend sa plus belle plume, et rédige
une première lettre à l’intention du compositeur.

Cher monsieur Pierre Illitch Tchaïkovski, permettez-moi
de vous adresser mes sincères félicitations. Il me paraît très
déplacé de vous dire l’émerveillement dans lequel me plongent
vos oeuvres, car vous êtes certainement habitué à des éloges
d’un autre niveau et l’admiration d’un être musicalement aussi
insignifiant que moi ne pourrait que vous sembler risible, mais,
comme mon bonheur m’est précieux et que je ne voudrais pas
que l’on en rie, je vous dirai simplement, en vous demandant de
me croire sur parole, qu’avec votre musique la vie devient plus
facile et plus agréable. Recevez l’expression de ma profonde
estime et de ma sincère fidélité. Nadejda von Meck.
(…)

En 1876, la baronne Von Meck découvre le compositeur
Piotr Ilitch Tchaïkovski. Elle éprouvera instantanément un
amour inconditionnel, tant pour le compositeur que pour
l’homme. À partir de leur prolifque correspondance qui
durera 13 longues années, la comédienne Flora Thomas à la
voix chaude et puissante incarnera cette incroyable baronne.
De son côté, la pianiste Anne Wischik nous emmènera dans
l’univers musical de la star Russe du 19ème siècle. Elles
nous feront découvrir cette liaison si particulière qui unit
le compositeur Tchaïkovski à la baronne von Meck, cette
liaison unique qui unit Piotr à Nadejda.

Flora Thomas
Pour redonner vie à la baronne Von Meck et par conséquent à
Tchaïkovski.

Anne Wischik
Pour les recherches, l’écriture à partir des correspondances,
l’illustration pianistique.

Emmanuelle Bougerol
Pour monter et sublimer le spectacle, mise en scène et direction
artistique.

Paul Gourmet
Les lumières et donc la magie du spectacle.

 

Flora Thomas est diplômée de l’IAD en arts
dramatiques en 2008. À sa sortie de l’école elle se
démultipliera devant la caméra, sur scène, derrière un micro
et à la radio.

C’est à Bruxelles que tout commence, avec son personnage
de la bonne du Roi se meurt de Ionesco au théâtre des
Martyrs puis en tournée Belge. Elle fait également ses débuts
en doublage pour l’actrice Meagan Good, au cinéma en
infirmière rebelle pour Dany Boon dans Supercondriaque
et à la télévision en victime d’un serial killer dans les petits
meurtres d’Agatha Christie, série France 3. Elle fera la
couverture du magazine Causette en mai 2013, et en 2014
elle reçoit le prix d’interprétation féminine pour le film «
Bruocsella ! » de Ian Menoyot au festival Côté Court de
Pantin.

Paris l’appelle, elle s’y rend donc, et développe là-bas la voix-
off, déjà initiée à Bruxelles en publicité et voice-over, et à
Lille pour des lectures de poésie en radio. Elle s’amusera
aussi beaucoup dans le théâtre jeune public, entre autres
aux Beaux-arts de Lille, avec une réinterprétation de Pierre
et le loup, en compagnie du duo pianistique ClairObscur.
Passionnée de poésie, Flora Thomas est régulièrement
invitée pour des lectures poétiques, et prépare actuellement
son propre podcast.

Théâtre de l'Île Saint-Louis - Paul Rey - Musique

Anne Wischik
Adaptation des correspondances, écriture, pianiste

Médaille d’or à l’unanimité du conservatoire de Lille à l’âge
de 15 ans, Anne Wischik se perfectionne à l’école normale Alfred
Cortot de Paris dans les classes de Anton Ribicki et de Lélia
Gousseau. Sa rencontre avec Nadine Wright sera décisive dans
sa carrière pianistique.

Premier récital soliste à 18 ans, elle se produit dans les
formations les plus variées (Quatuor Humoresque, trio Gordon
Jacob, Orchestre La Folia, Symphonistes Européens…). En
2004, elle est invitée au Steinway Center de New York et
collabore avec les pianistes Roberto Hidalgo et Marc Peloquin
(Split Second Piano Duo). En 2009, Anne Wischik se lance
dans la création de spectacles musicaux tels que «Valldemosa,
prélude à Sand et Chopin» ainsi que «Et la femme créa
Baudelaire» (Festival Off d’Avignon 2021) et se spécialise dans
l’accompagnement de chœurs tels que Vox Opéra Paris 12 (Loïc
Mignon) et les internationals singers (Sïmon Fletcher).

En 2011, c’est sur une production du Barbier de Séville qu’elle
fait la rencontre de la pianiste Emmanuelle Maggesi. De leur
osmose musicale et humaine naîtra leur duo pianistique 4 mains
«ClairObscur» en tournée depuis 10 ans en France et en Europe.
Elle créent ensemble le décapant «Pierre et le loup » avec la
comédienne Flora Thomas et la pièce « Moussorgski » campé par
le comédien Frédéric Lampire. En 2019, elles enregistrent leur
disque « Fantastique ClairObscur ».

Emmanuelle Bougerol
Mise en espace & direction artistique

Formée au Théâtre de la Main d’or et au cours Florent
avec Michel Fau, elle débute au théâtre avec Joël Pommerat
puis travaille avec Xavier Durringer, Stéphanie Chévara,
Olivier Bruhnes, Julien Téphany, Paul Golub, Alain Sachs,
Nicolas Lumbreras, Christian Hecq et Valérie Lesort, et
Pierre Palmade, dont elle intègre la troupe pendant quatre
ans.

Elle collabore à divers projets en tant que chanteuse avec
notamment Michel Legrand, l’arrangeur Michel Coeuriot ou
Anna Mouglalis, qui la met en scène pour un concert solo en
2017.

Elle tourne également au cinéma et à la télévision (Ralph
Fiennes, Albert Dupontel, Igor Gotesman, Noémie Saglio,
Philippe Triboit, Sylvain Chomet, Benoît Jacquot, Gabriel Le
Bomin, Ilan Duran Cohen, Pierre Palmade, Amanda Sthers,
Katia Lewkowicz…).

Elle reçoit le Molière de la révélation féminine en 2005 pour
la pièce « Les Muses orphelines », de l’auteur québécois
Michel-Marc Bouchard, mise en scène par Didier Brengarth
et est nommée aux Molières 2020 en second rôle féminin
pour « Suite Française » mise en scène par Virginie Lemoine,
et dans la même catégorie aux Molières 2022 pour « le voyage
de Gulliver », de Valérie Lesort et Christian Hecq.

Réservations : ci-après – Entrée: 15 €  – 10 € (étudiants et enfants de moins de 12 ans)

 
Après le concert le verre de l’amitié vous sera offert, en compagnie des artistes

Réservations

Les paiements s’effectuent uniquement en espèces à l’entrée des événements.

Type de billet Prix Places
Billet standard 15,00 €
Billet étudiant (max 26 ans) et enfant moins de 12 ans 10,00 €