Quintette à clavier : Jacqueline Preys, violon; Tzvetana Gigova, piano; Maxime De Petter, alto; Bence Abraham, violon; Alexandre Bughin, violoncelle

samedi 16 Oct. 2021 - 20h00

Atelier Marcel Hastir (étage 2)


 

Programme :
 
E. Elgar – Piano quintet,  a moll, op.84
D.Shostakovich – Piano Quintet, op.57
 
 
 

 

Jacqueline PREYS – violon

Après avoir régulièrement joué dans de grands orchestres Autrichiens, Jacqueline Preys est devenue Co-Soliste du pupitre de Deuxièmes violons au sein de l’Orchestre National de Belgique. Jacqueline est diplômée d’un Bachelot à la Nouvelle Université de Bulgarie à Sofi­a, et d’un Master en Art à l’Académie de Musique et des Arts du spectacle de Vienne (MDW Wien) dans la classe du renommé professeur Michael Frischenschlager.  En 2015 elle se produit en soliste avec l’orchestre du Conservatoire Régional (CRR) de Paris au Théâtre du Châtelet. Elle a participé à de nombreux festivals internationaux tels que l’Orford Summer Festival (Canada), Asahikawa Music Festival (Japon), ou L’académie d’été de Salzburg (Autriche). Depuis deux ans elle joue dans le Faustus Piano Trio, qui a été fonde à Bruxelles en 2019. 

 

Tzvetano GIGOVA – piano

Tzvetana Guigova est née en Bulgarie dans une famille de musiciens. Elle étudie le piano à l’Ecole Nationale de Musique « Dobrin Petkov» de Plovdiv en Bulgarie auprès de Julia Guirginova. Elle obtient le diplôme supérieur du Conservatoire National de Sofia (Bulgarie) dans la classe du Professeur Atanas Kourtev. Elle poursuit sa formation en Belgique au Koninklijk Conservatorium dans la classe du Professeur Boyan Vodenitcharov. En 2002 elle y obtient un Master et en 2005 le Diplôme de Spécialisation en Musique de Chambre et Piano. Puis Tzvetana se produit en soliste et dans différentes formations de musique de chambre. Elle exerce par ailleurs en qualité de Professeur de piano à l’Ecole Européenne de Woluwe Saint Lambert. Depuis janvier 2012 elle travaille en qualité de pianiste accompagnatrice au Koninklijk Conservatorium Bruxelles pour les classes de violon, guitar, hautbois, cor, trombone et tuba. Elle a également été la pianiste de la Chorale Royale Protestante de Bruxelles pour la période 2005 – 2017. Depuis 2017 elle forme un duo avec la soprano belge Paulien Van Overmeire. Tzvetana est aussi l’accompagnatrice attitrée du concours vocal « Triomphe de l’Art ». Elle accompagne régulièrement les masterclasses de Daniel Ottevaere (basse), Anna Samuil (soprano), et a également participé aux masterclasses dédiées à Udo Reinemann, organisées par Christiane Stotijn (mezzo).

Maxime De Petter – alto 

Maxime De Petter est né le 27 décembre 1995 à Woluwe Saint-Lambert en Belgique. À l’âge de 8 ans, il commence l’alto à l’Académie de musique de Braine-L’Alleud avec Pascale Heersbrandt. Il étudie avec elle pendant 9 ans. Il enrichit également ses connaissances en suivant des cours tels que le solfège, le chant, le piano, le théâtre, l’étude de l’harmonie et l’histoire de la musique. Rapidement, grâce aux cours de musique de chambre qu’il prend avec Marie-Carmen Suarez, il découvre le plaisir de jouer avec d’autres musiciens. En 2013, en plus de son travail avec Pascale Heersbrandt, il se perfectionne pendant un an avec Daniel Rubenstein, professeur au conservatoire royal de Mons. Après avoir terminé avec succès ses études secondaires supérieures et l’académie de musique en 2013, il décide de prendre une année sabbatique afin d’améliorer sa technique et sa musicalité dans le but de continuer la musique de manière professionnelle. Cette année-là, après une masterclass en Espagne, où il rencontre Paul De Clerck, il décide de poursuivre son apprentissage avec lui. En septembre 2014, Maxime fait donc ses débuts au Koninklijk Conservatorium de Bruxelles, dans la classe de Paul De Clerck. Après y avoir obtenu son Master, il décide de poursuivre un troisième cycle, le Concert-musicus, qu’il termine en septembre 2020 avec mention « magna cum laude ». Au cours de ces six années, Maxime a eu l’opportunité de participer à plusieurs masterclasses avec entre autres Alexei Moshkov, Marjolein Dispa, Sven Arne Tepl, Maté Szucs, Veit Hertenstein, Peijun Xu et Nobiko Imai. Maxime a une passion pour la musique de chambre et continue d’ approfondir sa pratique du jeu d’ensemble. Il suit également des masterclasses avec des musiciens tels que Amy Norringhton, Guy Danel, Tony Nys, Philippe Graffin et Marko Ylönen. Maxime a également étudié  à la Hochschule für Muzik und Tanz à Cologne (Allemagne) avec les professeurs Peijun Xu et Veit Hertenstein où il obtient son diplôme de master en instrument solo et musique de chambre avec la mention « Zehr gut ». En octobre 2016, il a eu l’opportunité de jouer avec le Royal Concertgebouw Orchestra, ce projet ayant pour but la collaboration entre jeunes musiciens et professionnels (RCO Meets Europe). Maxime De Petter est alto solo des Young Belgian Strings depuis 2017 et a remporté plusieurs prix tels que les Classics Belfius (2e prix) et le Prix Colonel et Mevrouw De Bisschop-Matthijsen. En mars 2020, il fonde l’association «L’Instant Musical» dans le but est d’organiser des concerts de musique de chambre. Maxime se perfectionne et joue auprès de nombreux collègues de sa génération ainsi que des musiciens belges de renom (Tony Nys, Shirly Laub…) Maxime a récemment participé au Festival de l’Abbaye aux Dames à Saintes (France) où il se produit sur instrument historique et au diapason d’époque.

 

Bence ABRAHAM – violon
 
Bence Abraham  commence à jouer du violon à l’âge de 7 ans. En 2002, alors disciple de Monsieur Ferenc Szecsődi, il obtient son diplôme d’artiste et de professeur de violon délivré par le Conservatoire de Szeged. Ensuite, Bence Abraham s’inscrit dans la classe de Madame Katalin Sebestyén et Monsieur Marc Kowalski au Conservatoire Royal de Bruxelles flamand. Il participa à des master-classes en Suisse, en Allemagne et en Autriche. Enchanté par la musique de chambre, il continue à donner des concerts en Hongrie, Serbie, Suisse, Allemagne, Angleterre, Pays-Bas, Danemark et Belgique en plusieurs formations. Il prit part au Quatuor Kryptos au temps de ses études à la Chapelle Musicale Reine Élisabeth. Depuis Octobre 2006 il est premier violon au prestigieux Orchestre Symphonique de la Flandre, participe au travail de l’Orchestre Royal de Chambre de Wallonie et continue parallèlement sa carrière de soliste et chambriste.
 
Alexandre BUGHIN – violoncelle
 

Alexandre Bughin (°1995) est un violoncelliste belge, récemment diplômé du Conservatoire Royal d’Anvers dans la classe de Justus Grimm. Il parfait en ce moment sa formation à la Musikhochschule de Münster avec Matias de Oliveira Pinto. Alexandre a été membre de l’Orchestre des Jeunes de l’Union Européenne (EUYO) entre 2017 et 2018, avec lequel il a participé à des projets de musique de chambre et a joué au sein de l’orchestre sous la baguette de Vasily Petrenko, Manfred Honeck et Gianandrea Noseda à Londres, Amsterdam, Varsovie, Berlin, Dubai, Ferrare, Bolzano, Grafenegg, etc. Il joue et a joué/remplacé dans de nombreux ensembles/orchestres en Belgique ; Young Belgian Strings, Antwerpen Camerata, Les Basses de Bruxelles, Opera van Vlaanderen, Opéra Royal de Wallonie, Antwerp Symphony Orchestra. Comme chambriste et soliste, il a participé à de nombreux festivals en Belgique et à l’étranger (Été Mosan, Il pleut des cordes, B-Classics, Klara Festival, Festival Musiq’3, Grafenegg Music Gallery, Bolzano Festival Bozen, Festival Pablo Casals,…). Il a remporté un premier prix au concours « Grand Prize Virtuoso » à Bruxelles ainsi que le prix spécial de « meilleur musicien belge » du concours. Ses activités variées l’ont aussi amené dans les studios d’enregistrement ; « Amour & andere probleme » (compositions/arrangements : Benoît Mernier, directeur artistique : Patrick Leterme), « Les Ogives » (compositions de Nicolas Paternotte pour piano et quatuor instrumental, textes de Philippe Cloes) ainsi que « Cité Moderne » (musique de Jimmy Bonesso). Il joue régulièrement avec le pianiste Nicolas Paternotte, avec qui il visite le grand répertoire des sonates pour piano et violoncelle. Plus récemment, il fonde le duo ANCHOR avec la saxophoniste Andrea Van Acker ; les deux artistes se chargent de se faire rencontrer deux instruments trop peu souvent associés l’un à l’autre.

 

 

                Réservations obligatoires ci-après – Entrée: 15 € – 8 € (étudiants et enfants de moins de 12 ans)

 

     

Covid Safe Ticket obligatoire!

 

 

Réservations

Les réservations sont closes pour cet événement.

Les paiements s’effectuent uniquement en espèces à l’entrée des événements.