09 Nov. 2017 « Une enfance perdue » – Choeur des enfants de Lódz

09 Nov. 2017 « Une enfance perdue » – Choeur des enfants de Lódz

 

Le Chœur des enfants de Lódz chante des comptines et berçeuses en  Yiddish

https://www.youtube.com/watch?v=BPFm5ALwYg8

Le Chœur des Enfants de Łódź est fondé en 2012 à l’Opéra de Łódź et est une association indépendante qui existe depuis deux ans La chorale a pour but de rappeler aux habitants de Łódź que les Juifs furent leurs voisins avant d’être éradiqués pendant la Seconde Guerre mondiale. Le chœur est composé de 45 enfants âgés de 5 à 18 ans, chantant a capella essentiellement. Leur répertoire comporte des chants folkloriques, classiques, sacrés et de divertissement, et issus de 13 langues différentes. Chaque année, ils chantent lors des commémorations de divers événements autour de la Shoah.

Les enfants et la musique sous l’occupation en Pologne, par Dr Katarzyna Naliwajek

https://www.youtube.com/watch?v=0qBedRGKJ4

Katarzyna Naliwajek-Mazurek est membre de la faculté de l’Institut de Musicologie à l’Université de Varsovie depuis 2007. Ses recherches au cours des 10 dernières années embrassent un large aspect de la musique pendant la Seconde Guerre mondiale en Pologne occupée. Elle écrit aussi régulièrement sur la musique polonaise actuelle, l’opéra, et analyse le lien entre la musique et la politique dans les années 1930 et 1940. En 2015, elle a reçu le prix littéraire de la ville de Varsovie et le prix historique «Klio» pour son livre Varsovie 1939-1945. Okupacyjne losy muzyków [Varsovie 1939-1945. Histoires de musiciens, avec comme co-auteur Elzbieta Markowska] et le Prix Hosenfeld / Szpilman à l’Université de Lüneburg en 2011 pour son exposition multimédia Musique en Pologne occupée 1939-1945 qui a été montée en Pologne et en Allemagne. Mme Naliwajek-Mazurek fait partie de la Société Witold Lutoslawski, elle est aussi membre du comité de répertoire au Festival international de musique contemporaine d’Automne de Varsovie et de l’Union des compositeurs polonais et donne des conférences à l’Institut Max-Planck-Institut für Bildung Forschung Berlin (2011), à l’Université de l’Arizona, l’Université Libre de Bruxelles (2013), à la Wiener Library pour l’étude de l’Holocauste et des génocides (2015) et à l’Université de Londres, Royal Holloway (2016).

Mieke Felix raconte : “Janusz Korczak, une histoire de quand j’étais vieux”

https://www.youtube.com/watch?v=nH9LJ_xoblo

Mieke Felix a étudié le théâtre et l’art à Anvers, l’histoire de l’art à l’Université de Gand et la théologie à la KU Leuven, où elle a obtenu une maîtrise sur le catharisme (« Cathars and the Fourth Gospel »). Elle a passé 40 ans dans l’éducation artistique à temps partiel et est toujours active en tant que narratrice (KAHAANI-Vertellingen) et en tant que professeur dans l’éducation des adultes. Son plus grand intérêt est dans l’histoire culturelle du Moyen Age, avec un accent particulier sur la vie et la pensée des minorités religieuses. Aujourd’hui, Mieke Felix interprète l’histoire de Janusz Korczak, une histoire de quand j’étais vieux.