Trio Jazz Félix Zurstrassen, basse, Nelson Veras, guitare et Antoine Pierre, batterie – répertoire composé par Félix Zurstrassen, alternant fougue et retenue

samedi 03 Mar. 2018 - 20h00

Atelier Marcel Hastir (étage 1)


Félix Zurstrassen Trio

Depuis maintenant une dizaine d’années, le bassiste Félix Zurstrassen collabore à de nombreux projets d’horizons musicaux aussi divers que variés. Fort de  cette expérience musicale riche et florissante, cet artiste nous livre son premier projet personnel en s’entourant du célèbre guitariste brésilien Nelson Veras et de son fidèle complice, le talentueux Antoine Pierre à la batterie.

Le répertoire entièrement composé par Félix Zurstrassen a été spécialement pensé pour ce trio inédit. La musique est mélodieuse, innovante, exigeante et ambitieuse à de nombreux égards. Au cœur d’une structure globale équilibrée, le trio improvise en toute liberté, alternant fougue et retenue dans un trialogue intense et éveillé.

Par ce projet musical, Félix Zurstrassen tend à s’imposer non plus comme l’un des bassistes belges les plus appréciés de sa génération mais comme un musicien et compositeur éclairé. 

Félix Zustrassen

Né dans une famille de musiciens, Félix Zurstrassen baigne dans la musique depuis son enfance. Il découvre la basse électrique à l’âge de 14 ans et se passionne assez rapidement pour cet instrument. Le jazz et l’improvisation vont très vite prendre une place importante dans sa pratique instrumentale. De 2005 à 2010, il étudie au Conservatoire Royal de Bruxelles dans la classe de Michel Hatzigeorgiou et obtient son diplôme avec grande distinction. Il se tourne ensuite plus particulièrement vers la contrebasse pendant quelques années. Après une année d’étude auprès de Jean-Louis Rassinfosse, il est diplômé en 2013 au Koninklijk Conservatorium Brussel dans la classe du contrebassiste Christophe Wallemme. Félix Zurstrassen est un musicien d’une grande polyvalence ayant la capacité de s’adapter aisément aux spécificités de nombreux genres et styles musicaux. Il a rapidement intégré le paysage musical du jazz belge en tant que sideman de nombreux projets d’horizons divers et variés. C’est ainsi qu’il est devenu à l’heure actuelle un des bassistes belges les plus appréciés de sa génération. On a pu l’entendre aux côtés de Antoine Pierre Urbex, LG Jazz Collective, Pierre de Surgères Trio avec Teun Verbruggen, David Thomaere Trio, Igor Gehenot Trio, Fabrizio Cassol Conference of the Birds, Typh Barrow, Alain Pierre Tree-Ho !, Musicazur, Steve Houben, Charles Loos, Nicola Andrioli, Fabian Fiorini Vincent Bruyninckx, Alexandra Grimal, Bo Vanderwerf, The KMG’s, Lionel Beuvens, Stijn Cools, Yves Peeters Hallucinations, Nicolas Kummert, Jacques Pirotton, Lorenzo Di Maio, Alexandre Cavalière, Peter Hertmans, Lieven Venken, Sorin Zlat et bien d’autres.

A l’Atelier Marcel Hastir on retrouvera Félix Zurstrassen en tant que leader dans son nouveau trio aux côtés de Nelson Veras à la guitare et d’Antoine Pierre à la batterie.

  

Nelson Veras                                      Antoine Pierre

Nelson Veras

Né le 6 août 1977 à Salvador de Bahia au Brésil, il quitte son pays à l’âge de 14 ans pour étudier six mois à l’école de musique ARPEJ à Paris. Il prend des cours d’harmonie avec le pianiste et compositeur américain Jeff Gardner. Il fréquente assidument les clubs de jazz et les master classes. Très sollicité pour sa culture musicale façonnée aux standards brésiliens, il est remarqué par Frank Cassenti1 lors du tournage du film Just a Dream où il rencontre Pat Metheny. Il forme son premier quartet à l’âge de 16 ans avec Éric Barret, Michel Benita et Aldo Romano avec lequel il joue en première partie de Herbie Hancock au festival Jazz in Marciac, puis au Nice Jazz Festival, Vannes Jazz Festival, etc.

En 1996, Nelson Veras participe au sextet Michel Petrucciani et ses jeunes lions avec Detlev Beier (b), Flavio Boltro (tp), Olivier Ker Ourio (hca) et Manhu Roche (d). Il entre dans la classe de jazz du Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris en 19972. – En 1998, il retourne au Brésil où il se marie, et termine ses études scolaires. Puis il décide de retourner à Paris fin 1999.

Il enregistre avec Aldo Romano en compagnie de Palle Danielsson et Stefano Di Battista. Il joue également avec Brad Mehldau, Gary Peacock, Lee Konitz, Daniel Humair, Michel Graillier, Magic Malik, Alexandra Grimal, Jozef Dumoulin, Gildas Boclé, Sylvain Barou et Jacques Pellen (Celtic Tales), Dominique Di Piazza, Jean-Louis Matinier, Steve Coleman, Mark Turner2.

Nelson Veras a créé un jeu de guitare unique et personnel qui intègre la plupart des techniques propres à la guitare classique et une adaptation à un style tout à fait innovant. Pour preuve de sa notoriété, il signe chez Label Bleu puis chez Bee Jazz.

Antoine Pierre

Après une enfance passée à écouter les disques de ses parents, à souffler dans un saxophone et à frapper des rythmes sur des paquets de poudre à lessiver, Antoine Pierre commença à jouer de la batterie à l’âge de 12 ans. Désireux de transformer les bruits qu’il produisait en musique, il se tourna vers ses aînés : a.o. Stéphane Galland, Antonio Sanchez, Bill Stewart, Dan Weiss, Greg Hutchinson,…  
En 2008, en collaboration avec des musiciens tels qu’Igor Gehenot, il créa le Metropolitan Laboratory, groupe avec lequel il se produisit dans de multiples festivals comme le Jazz à Liège festival, le Dima Jazz Festival (Algérie) et le Comblain Jazz Festival où le groupe reçut le prix du « Jeune talent ».  
C’est à l’âge de 18 ans, en 2010, qu’Antoine Pierre rejoint le groupe du légendaire guitariste belge Philip Catherine. Il va alors avoir l’opportunité de se produire sur de nombreuses scènes renommées et dans des festivals importants aussi bien en Europe que de par le monde comme le Blue Note Jazz Club (Milano, IT), Le Duc des Lombards (Paris, FR), the New Morning (Paris, FR), le Palais des Beaux-Arts (Brussels, BE), The Grand Theater (Maastricht, NL), De Bimhuis (Amsterdam, NL), le Tel Aviv Jazz Festival (Tel Aviv, IL), le Bern International Jazz Festival (Bern, CH), l’Alger Jazz Festival (Algiers, DZ) et le Django Rheinardt Jazz Festival (Paris, FR) a.o.  
En 2014, Antoine et le bassiste Nicolas Thys rejoignent le groupe formé par le leader de dEUS Tom Barman et le saxophoniste Robin Verheyen. C’est sous le nom de Taxiwars qu’ils sortent leur premier album enregistré chez Universal. Le groupe a beaucoup tourné sur les scènes européennes et prépare un deuxième album.  
Depuis 2010, Antoine a eu l’honneur de jouer avec des musiciens dont certains sont mondialement connus comme Philip Catherine, Philippe Aerts, Enrico Pieranunzi, Didier Lockwood, Frank Vignola, Tim Armacost, Perico Sambeat, Jean-Paul Estiévenart, Nic Thys, Tom Barman, Robin Verheyen, Steve Houben, Toine Thys,…  
En juin 2014, après 4 années d’étude au Koninglijk Conservatorium van Brussels, Antoine obtient son diplôme avec la plus grande distinction. En septembre de cette même année, Antoine déménage à New-York pour étudier à la New School for Jazz and Contemporary Music et joue avec des musiciens de la scène jazz locale.  
De retour à Bruxelles, Antoine Pierre sort son premier album « Urbex » en tant que leader sous le label belge IGLOO Records.
Il reste également très actif en tant que sideman dans des projets tels que TaxiWars, Toine Thys trio, Jean-Paul Estiévenart trio, LG Jazz Collective, Alain Pierre Tree-Ho!, David Thomaere trio, Lorenzo Di Maio Group,…

Voir aussi : https://www.felixzurstrassen.com/ 

Réservations recommandées: felixzurstrassentrio@gmail.com 

Après le concert le verre de l’amitié vous sera offert, en compagnie des artistes