Trio Améthys: Camille Babut du Marès-violon, Clément Holvoet-alto, Kacper Nowak-violoncelle, et Invitées: Julia Didier-violon & Julie Sevilla Fraysse-violoncelle

samedi 28 Oct. 2017 - 20h00

Atelier Marcel Hastir (étage 2)


 

Camille Babut du Marès, violon – Kacper Nowak, violoncelle – Clément Holvoet, alto 

Invitées: Julia Didier, violon, & Julie Sévilla Fraysse

 

Au programme: Franz Schubert

Deux œuvres extrêmement contrastées, marquant 2 périodes distinctes de la vie de Schubert

Trio à cordes en si bémol, D.476

et Quintette à deux violoncelles D.956

Trio AméthysCamille Babut du Marès, violon – Clément Holvoet, alto – Kacper Nowak, violoncelle

 Camille Babut du Marès – violon

Suscitant un réel enthousiasme du public lors de ses concerts, la jeune violoniste Camille Babut du Marès se produit régulièrement sur les scènes belges et européennes. Cette saison est riche en moments forts, tant en soliste qu’en musique de chambre, en Belgique et à l’étranger. – Née à Bruxelles, Camille Babut du Marès commence l’étude du violon à l’âge de 4 ans et fait sa première apparition en public à 5 ans au cours d’une émission de la RTBF. A 13 ans, elle entre au Conservatoire Royal de Musique de Bruxelles pour y décrocher un premier prix de solfège et un brillant premier prix de violon dans la classe de Véronique Bogaerts. – Après avoir poursuivi l’étude du violon au Koninklijke Conservatorium van Brussel, dans la classe de Yusuko Horigome, elle se perfectionne au Conservatoire de Maastricht sous la conduite du violoniste Boris Belkin. – Camille est ensuite admise au Royal College of Music de Londres, où elle obtiendra le diplôme de Master in performance sous la direction du violoniste Yuri Zhislin, avant de se perfectionner auprès de Michael Vaiman à la Hochschule für Musik und Tanz Köln.

En Belgique, Camille Babut du Marès a été finaliste et lauréate de plusieurs concours pour jeunes musiciens : finaliste des Jeunes solistes à la RTBF, lauréate du concours Jong tenuto à la VRT, lauréate du concours de Bériot et lauréate du concours Jeunes musiciens. En Hollande, elle a été lauréate du concours SONBU dans des pièces pour trio avant d’obtenir le Prix du public lors du concours international Music Award Maastricht. En 2011, elle revient du Japon avec un Premier Prix obtenu lors du concours Osaka International Music Competition. – Camille Babut du Marès a enrichi son expérience auprès de musiciens prestigieux tels que Zakhar Bron, Mihaela Martin, Boris Kuschnir, Pierre Amoyal, Olivier Charlier, Gérard Poulet, Felix Andrievsky, Renaud Capuçon, Miriam Fried, David Grimal, Liviu Prunaru, Itzhak Rashkovsky, Suzanne Gessner, Mikhail Kopelman, Roman Nodel, …- Camille est régulièrement invitée à se produire lors de récitals, festivals et concerts en Espagne, en Roumanie, en France, en Italie, en Angleterre, en Allemagne, au Luxembourg, aux Pays-Bas, et bien sûr en Belgique où elle a notamment joué au Palais des Beaux-Arts de Bruxelles, à Flagey et au Conservatoire Royal ; elle se produit également en soliste avec l’Orchestre Symphonique de Liège, le Brussels Philharmonic Orchestra,, à Flagey ou encore au Festival de Wallonie. –  Camille s’est régulièrement produit en soliste notamment et à plusieurs reprises au Portugal (Opéra de Lisbonne). – Parallèlement à ses activités de soliste, Camille se passionne pour la musique de chambre. Elle a notamment fondé le Cosmopolitan Duo (avec la pianiste Maiko Inoue ; une tournée a été organisée en 2015) et le Trio Amethys (avec l’altiste Clément Holvoet et le violoncelliste Kacper Nowak). Musicienne engagée, Camille est directrice artistique du Festival Les Musicales de la Woluwe.

 Clément Holvoet

Clément HOLVOET Violon Belge, né en 1989 Clément Holvoet débute son apprentissage du violon au Conservatoire de Tournai. Ayant terminé le cursus musical dans sa ville natale, il étudie et se perfectionne avec Stefan Stalanowski, violon solo de l’Orchestre National de Lille. – Dès ses premiers pas avec l’instrument, Clément joue la carte de la diversité. Formé aux musiques traditionnelles et initié au goût de l’aventure par Patrick Hannapier, il participe au fil des ans à des projets croisant les genres, de la chanson française au jazz, grâce à Benoît Chantry, Yves Gourmeur, Alexandre Cavalière ou Hughes Maréchal. – Lauréat du concours Dexia Classics en 2007, il entre la même année dans la classe de violon d’Igor Semenoff au Conservatoire Royal de Mons, dont il sort diplômé avec Grande Distinction en juin 2012. Outre un perfectionnement auprès de Lilia Umnova à Gand, Clément bénéficie, lors de master classes, des conseils d’Hagai Shaham, de Corinne Chapelle, de Patrice Fontanarosa, d’Augustin Dumay, du Cuarteto Casals ainsi que de membres des quatuors Alban Berg et Artemis pour la musique de chambre. Il se forme par ailleurs aux musiques improvisées auprès de Didier Lockwood et Pierre-Marie Braye-Weppe.

Depuis plusieurs années, Clément a la joie de prester également à l’alto, qu’il étudia avec Daniel Rubenstein. Dans la discipline de la musique de chambre, après les classes de Luc Dewez et Guy Van Waas, on a pu entendre Clément au « Festival des Sons Intensifs » à Lessines sous la direction musicale de David Cohen, mais aussi aux festivals « Côté cour, côté jardin », « Les Voix Intimes », « Contrastes! » ou encore au « Festival Mozart ». Lors de ces festivals, il a la chance de jouer aux côtés d’artistes comme David Cohen, Marie Hallynck, Olivier Charlier, Pascal Moraguès ou Alexander Dmitriev. Clément est boursier de l’Ecole Normale de Musique de Paris grâce à l’asbl Domusica, ce qui lui permet d’étudier avec Pierre-Henri Xuereb. – Entre 2011 et 2014, Clément intègre les tournées de l’European Union Youth Orchestra, sous la direction du Maestro Vladimir Ashkenazy. L’orchestre se produit alors dans les plus belles salles européennes et américaines comme le Concertgebouw d’Amsterdam, le Palau de la Música Catalana de Barcelone, le Konzerthaus de Berlin, le Kennedy Center for the Peforming Arts de Washington, le Carnegie Hall de New York, le Boston Symphony Hall mais aussi aux Emirats Arabes Unis.

 Kacper Nowak, cello

Né en Pologne, Kacper Nowak commence le violoncelle à l’âge de huit ans. Un an plus tard, il est lauréat du concours à Liezen, en Autriche, et intègre l’Ecole Fryderyk Chopin à Poznan, dans la classe de D.Taczanowska. Après avoir remporté de nombreux  prix à divers concours nationaux et internationaux, il devient membre de la Fondation Nationale pour Enfants Surdoués. En 2005, il gagne le premier prix du concours de Woluwé St-Pierre à Bruxelles et rentre l’année suivante au Conservatoire Royal de Bruxelles dans la classe de D.Poskin. En 2010, il intègre la classe de M.Kliegel, à Cologne et remporte le premier prix des concours : Prix van Cutsem et Prix Fely Waselle. Il poursuit ensuite ses études avec J.Grimm au Conservatoire Royal d’Anvers et remporte en 2012 le grand prix du concours Prix Edmond Baert. En 2014, Kacper obtient son master avec la plus grande distinction et se voit attribuer une bourse des Pays-Bas, l’Oranjebeurs. Il participe également à des master-classes de musiciens de renom, dont G.Caussé, B.Vodenitcharov, F.Springuel, G.Capuçon, Quatuor Danel et J.G.Queyras.

Depuis septembre 2014, Kacper Nowak se perfectionne à la Chapelle Musicale Reine Elisabeth, sous la direction de G. Hoffman. Kacper joue un violoncelle Thomas Meuwissen prêté par la Chapelle Musicale Reine Elisabeth.

Et deux invitées :

 Julia Didier, violon                 

Julia Didier commence le violon à l’âge de six ans dans la classe de Rollo Kovac au sein du Conservatoire Municipal de Châtenay-Malabry. Elle poursuit sa scolarité, notamment en classe CHAM (classe horaires aménagés musique) qui lui permet de passer beaucoup de son temps libre au conservatoire. – Elle est reçue en cycle spécialisé dans la classe de violon d’Igor Volochine au Conservatoire à Rayonnement Régional de Paris. Deux ans après, elle intègre le Conservatoire à Rayonnement Régional de Versailles, toujours dans la classe d’Igor Volochine. Elle y débute l’apprentissage du violon baroque en compagnie de Patrick Bismuth.

Parallèlement à ses études, elle participe à des sessions et concerts de l’ORCJ (Orchestre de Chambre des Jeunes) et aux académies d’été de Nancy. En février 2009, elle est admissible au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris, puis en mai elle est admise à la Haute École de Musique de Genève. En juin, elle obtient son prix de violon au Conservatoire à Rayonnement Régional de Versailles. Actuellement étudiante en bachelor à la Haute École de Musique de Genève, elle suit les cours de violon dans la classe de Mme Karafilova. Julia Didier joue sur un instrument de prêt, un violon français Gand et Bernardel datant de 1892.

 Julie Sevilla Fraysse, violoncelle

Violoncelliste française née en 1988, Julie fait partie des jeunes solistes actuelles et s’est récemment produite avec l’ Orchestre Dephilarmonie d’Anvers à la Salle Flagey de Bruxelles dans le concerto de Saint-Saëns et avec l’Orchestre Royal de Chambre de Wallonie dans le concerto en sibM de L.B occherini. En 2013 elle est Lauréate de la Fondation Natexis Banque Populaire et a interprété sur les Variations Rococo de Tchaikovsky au Festival des Rencontres de Violoncelle de Bélaye retransmis sur France Musique. – Passionnée de musique de chambre, Julie s’est produite aux côtés d’artistes comme Emmanuelle Bertrand, Augustin Dumay, Gérard Caussé à la salle Flagey. En trio avec Régis Pasquier et Abdel Rahman El Bacha. Julie fera notamment partie du trio Werther jusqu’en 2010 avec qui elle a joué au Festival de la Roque d’Anthéron. Le trio remportera le Prix de la Presse au Concours International de Musique de Chambre de Lyon en 2011. Elle sera aussi invitée au Festival de Musique de Chambre de Rome en 2013, au Festival des Violons de Légende à Beaulieu sur Mer et en 2014 au Festival International de Musique de Chambre de Schiermonnikoog en Hollande. Julie a étudié au Conservatoire de Nice puis à l’Académie Rainier III de Monaco dans la classe de Frédéric Audibert.

Elle intègre à 17 ans le Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris dans la classe de Roland Pidoux puis la Juilliard School de New York. Julie vient d’enregistrer son premier album sur le thème de l’Europe Centrale chez Klarthe avec notamment la sonate pour violoncelle seul de Zoltan Kodaly qui sortira en 2016. Elle a obtenu une bourse de la Fondation Princesse Grace de Monaco pour participer au Concours International de Violoncelle de la Fondation Naumburg qui aura lieu en Octobre à New-York. – Elle est actuellement artiste résidente à la Chapelle Musicale Reine Elisabeth dans la classe de Gary Hoffman.

 

 

Réservations

Type de billet Prix Places
Billet Standard 15,00 €
Billet Enfant (moins de 12 ans) 7,00 €