Musique et Poésie – “Contes de la cité perdue” – Maria Martinova , piano, Claude Vonin, récitation – oeuvres de Debussy, Ravel, Baudelaire, Verlaine et Bertrand

samedi 20 Mar. 2021 - 20h00

Atelier Marcel Hastir (étage 2)


“Contes de la cité perdue” unit l’énergie créatrice de deux artistes éblouissants – la pianiste Мaria Martinova et l’acteur Claude Vonin – qui vous entraineront dans un voyage énigmatique à travers les profondeurs de l’âme humaine. Dans ce programme exquis, la Musique et la Poésie – à travers le prisme de l’impressionnisme et du symbolisme français – exacerbent la Conscience, la ramenant au royaume d’une réalité indicible. Des œuvres emblématiques de Debussy, Ravel, Baudelaire, Verlaine et Bertrand – à travers leurs images singulières – accèdent aux relations mystérieuses qui unissent Nature et Imagination. « Contes de la cité perdue » est un retour à notre «temple» intérieur, que nous abandonnons parfois et auquel nous ressentons le besoin de revenir.

Programme :

Charles Baudelaire                      Incompatibilité   

Claude Debussy                           Cloches à travers les feuilles (Images II, L. 111 – 1)

Paul Verlaine                                 Crépuscule du soir mystique

Claude Debussy                           Et la lune descend sur le temple qui fut (Images II, L. 111-2)

                                                            La Cathédrale engloutie (Préludes I, L. 125/10)

Charles Baudelaire                     Harmonie du soir

Claude Debussy                            La terasse des audiences du clair de lune (Préludes II, L. 123-7)

Paul Verlaine                                  Le Rossignol

Maurice Ravel                                Oiseaux tristes (“Miroirs” No.2)

Aloysius Bertrand                        Ondine (“Gaspard de la Nuit”)

Maurice Ravel                                Ondine (Gaspard de la Nuit: I)

Aloysius Bertrand                         Le Gibet (“Gaspard de la Nuit”)

Maurice Ravel                                Le Gibet (Gaspard de la Nuit: II)

Aloysius Bertrand                        Scarbo (“Gaspard de la Nuit”)

Maurice Ravel                                Scarbo (Gaspard de la nuit: III)

Charles Baudelaire                      Hymne à la beauté

Maurice Ravel/M.Martinova     La Valse

 

 Maria Martinova :

“Une artiste fascinante!” Donald Rosenberg, Cleveland Plain Dealer “…merveilleusement joué par Maria Martinova” Gramophone

“L’une des pianistes parmi les plus enthousiasmantes que j’ai pu entendre depuis longtemps.” Peter Feuchtwanger

“Une musicienne extremement douée et expressive…ses possibilités sont sans limites” Joseph Kalichstein

“La simple évocation du nom de la pianiste Maria Martinova promet une expéreince sonore, captivante, emotionnelle. Il est impossible après l’avoir entendue, ne serait-ce qu’une seule fois, de l’oublier ou de la confondre avec quelqu’un d’autre. Elle est entière.” Avgustа Маnolevа, Dnes

Née à Varna (Bulgarie) dans une famille de musiciens, Maria commence l’étude du piano poursuivant ainsi le riche héritage musical familial. Dès le début de son parcours musical, elle s’inscrit dans une grande tradition pianistique, en devenant d’abord l’élève de la fameuse pédagogue bulgare Maria Gineva (elle-même élève de l’emblématique pianiste et pédagogue russe Mikhail Voskresensky). Maria étudie avec elle à l’Ecole Nationale de Musique de Varna où elle obtient la plus haute distinction, avant d’être acceptée au Conservatoire National Bulgare de Musique en tant qu’élève de Stella Dimitrova, elle-même disciple du légendaire pédagogue Heinrich Neuhaus. Après deux années seulement passées dans cet établissement, elle reçoit la prestigieuse bourse Vladimir Horowitz de la Juilliard School où elle est invitée à se perfectionner. Elle y reçoit l’enseignement de Yoheved Kaplinsky et Joseph Kalichstein pour le piano, et de Felix Galimir, Albert Fuller et Samuel Sanders pour la musique de chambre. Maria y obtient un « Bachelor of Music Degree » qu’elle complète par un « Master of Music degree » à la Royal Academy of Music de Londres où elle étudie avec Hamish Milne. Elle reçoit les Prix Foundation et Leverhulme. Pendant qu’elle est étudiante à la Royal Academy of Music, Maria est également chargée de cours au sein de cet établissement. Elle obtient aussi un diplôme de Postgraduate Performance avec les félicitations au Conservatoire de Rotterdam, où elle est nommée par la suite assistante d‘Aquiles Delle Vigne. Maria a été choisie pour être le professeur de piano et musique de chambre à l’Institut Musical de l’Université Catholique du Chili pour la session internationale 2011. Elle est régulièrement invitée à donner des Master-classes au Conservatoire National de Bulgarie à Sofia, ainsi qu’à l’Ecole Nationale de Musique de Varna.

Maria s’est formée auprès d’éminents pianistes tels qu’Alexis Weissenberg, Alexander Toradze, Maria Curcio, Peter Feuchtwanger, Germaine Mounier, John O’Conor, Stephen Hough, Angela Hewitt, Peter Donohoe, Alexander Satz et Claus-Christian Schuster.

En tant qu’interprète multifacettes – en récital, en soliste avec orchestre, ou comme partenaire de musique de chambre passionnée – Maria s’est produite dans des salles prestigieuses telles que Bozar à Bruxelles, Jahrhundert Halle en Allemagne, Concertgebouw d’Amsterdam, De Doelen à Rotterdam, the Barbican, St. Martin-in-the-Fields, Queen Elizabeth Hall, Wigmore Hall, Cadogan Hall à Londres, Wiener Recital Hall à Salzburg, Alice Tully Hall à New York, Hall ‘Bulgaria’ à Sofia, Varna Festival Hall , Studio 1 de La Radio Nationale Bulgare. Elle a participé à des programmes radio diffusés par les radios nationales bulgare, polonaise, néerlandaise, BBC Radio 3, Radio Musiq3 et la radio de musique classique de New York WXQR, ainsi que la télévision nationale bulgare. Maria a été invitée au Gergiev Festival, Festival de piano de la Ruhr, Mozarteum de Salzbourg, Festival International de Stresa, Festival de l’Été Mosan, London Bach Festival, Festival d’Edinburgh, Festival d’été de Cambridge, Festival International de Musique d’Eté de Varna, March Music Days, FOCUS!Festival for Contemporary Music, ppIANISSIMO Festival of Contemporary Music, IMS Prussia Cove, Barbican-Blaze, European Music Festival, Sofia Music Weeks, Festival Piano à Riom, Kefissia Menandreia Festival à Athènes.

Maria s’est également très vite érigée ces dernières années comme l’une des figures les plus éminentes de la scène internationale du tango contemporain en créant l’ensemble TANGUARDA. Parmi les musiciens avec lesquels elle collabore figurent quelques-uns des plus importants de la scène actuelle : Roby Lakatos, Marcelo Nisinman, Daniel Rowland, Cyril Garac, Rafal Zambrzycky-Payne, Igor Semenoff, David Nuñez, Denis Bouriakov, Matthew Midgley, Marc Sabbah, Jakob Kullberg, Rodney Clarke, Juan Esteban Cuacci, Winfried Holzenkamp, Juanjo Mosalini. Depuis 2013, elle travaille en étroite collaboration avec un des compositeurs bulgares les plus emblématiques, Lubomir Denev. Son enregistrement de la suite pour piano de la bande originale du film « Vipère au Poing » du réalisateur français Philippe de Broca a été édité chez Virgin EMI Records. Son album Solitudes:Baltic Reflections avec le célèbre ensemble Mr McFall’s Chamber est sorti sous Delphian Records, salué par la presse musicale en devenant Editor’s Choice Record (5 étoiles) pour Classical Music Magazine. « Paris-Buenos Aires, une histoire d’amour » que Maria a enregistré avec le violoniste français Cyril Garac, et dont elle est aussi la productrice, est sorti sous le label américain LP Classics. Le nouvel album de Duo Martinova-Garac sortira en 2020 sur le label français EnPhases.

 

CLAUDE VONIN, Artiste pluridisciplinaire :

Diplômé du Conservatoire Municipal de Paris et du Conservatoire Royal de Bruxelles, il a joué en tant que violoniste au sein de plusieurs formations – Orchestre Français des Jeunes, Orchestre National de Belgique, Orchestre du Théâtre Royal de la Monnaie, Brussel Symphony Orchestra – et s’est aussi produit en tant que chef d’orchestre et soliste, notamment aux côtés de Lorenzo Gatto. Il joue régulièrement avec l’organiste et compositeur François Houtart, mais aussi par le biais de l’asbl Cerf-Volant, auprès des personnes souffrant du cancer dans les hôpitaux.

Il a débuté sa carrière sur les planches comme violoniste pour le théâtre, en 2000 aux Martyrs (D.Scahaise, Le Maître et Marguerite – Rôle du Maître de bal) et en 2001 au Rideau de Bruxelles (Fr.Dussenne, Un Fil à la Patte – rôle du violoniste, fatalement !) avec le pianiste Pascal Charpentier.

Il joue aussi simplement comme comédien : en 2014, avec le rôle du Conteur dans la comédie musicale “Emilie Jolie” de Philippe Chatel, adaptée et mise en scène par le Collectif Arc-en-Ciel St Dominic Savio de Mouscron. La même année, il interprète le Christ dans “Le Parfum de Béthanie” une adaptation de l’Evangile selon St Jean écrit et mis en scène par Marie-Céline Hirsinger, assistée d’Emmanuel Van der Plancke.

Après quelques expériences comme réalisateur, deux courts-métrages expérimentaux (Alom, La Veuve) et un long (Abîme, avec la musicienne et comédienne Agathe Perrod-Sforza) en 2008- 2009, il reçoit en 2015 le premier rôle de la série de courts métrages “PHILIATION” de Hubert van Ruymbeke avec le dessinateur Gérard Lemaire “GLEM”.

La plus grande part de ses activités artistiques est l’écriture de pièces de théâtre musical dans lesquelles il intervient en tant que violoniste et comédien : “Le voyage de Monsieur Théodore”(2003), “La Fantastique Histoire du Violon”(2007), “l’Odyssée Pathétique”(2008), concert humoristique co-écrit avec le pianiste David Selmeci et “L’Odyssée Fantastique”(2009), duo de clowns musiciens, co-écrit avec A.Richelet Kleinberg. En 2010 arrive “Homocordus”, co- écrit et mis en scène par R.Navarro, disciple de C.Colombaïoni, clown favori de Fr. Fellini. En 2013, il met au point Totus Cordus où s’accomplissent dix années de recherches. En 2017, Totus Cordus est revisité, amélioré, peaufiné grâce à Olivier Nonon, Nele Paxinou et Laurent Verrellen, dans la version “I’ll be Bach”, traduit par Stevie Johnson et qu’il joue donc aussi désormais en anglais. En février 2020 il remporte avec Totus Cordus le Macador, prix d’humour du Zygomaticomaca, Nouveau Festival International du Rire de Wavre.

Il a écrit aussi d’autres spectacles pour différentes structures : “Les 40 ans de l’Ecole de musique” de Magny les Hameaux (2016), le spectacle d’ouverture du Centre Culturel Action Sud (2016), “Si Versailles m’était chanté” (2016), “Concert de Noël” (2016), “Le Noël de Pierrot” avec Gabriel Ringlet, Didier Laloy, Quentin Dujardin, Adrien Thiberghien et les Muz’and Friends (2019).

Membre d’honneur de l’asbl Cerf-Volant, il est également partenaire privilégié de l’asbl Carlo Van Neste qui met gracieusement à sa disposition un violon “Sébastien Vuillaume” de 1860. Son archet est un Célestin-Emile Clasquin de 1920.

                                                                                                           

                                                            Réservations : voir ci-après – Entrée: 20 € – 10 € (enfants moins de 12 ans)

                                                        Après le concert le verre de l’amitié vous sera offert, en compagnie des artistes

Réservations

Type de billet Prix Places
Billet standard 20,00 €
Billet enfant 10,00 €


Les paiements s’effectuent uniquement en espèces à l’entrée des événements.