Musique arabe instrumentale – « Ensemble Nagham Zikrayat – formule takht »

dimanche 23 Avr. 2017 - 18h30

Atelier Marcel Hastir (étage 1)


2017-04-23-ensemble-nagham-zikrayat

Nagham Zikrayat veut dire ‘nostalgie musicale’ en arabe. Le groupe propose plusieurs styles de musiques arabes (musique classique, populaire, instrumentale, et chant…).

Dont le takht,

Le « takht » (littéralement « estrade ») est un petit ensemble arabe, sorte d’orchestre de chambre de quelques instruments.
Le « takht » permet de jouer la musique classique, soit des suites ou extraits de suites telles que nouba et wali, mais aussi la musique populaire.

Programme de musique instrumentale

1)- ALEF LILA OU LILA

Littéralement « les milles et une nuits ».

Prélude instrumentale de la chanson alef lila ou lila composée par le célèbre MOHAMED ABDELWAHAB et interprétée par la diva du monde arabe UM KALTOUM. 

2)- Rakset Ouarzazate  

Littéralement « danse de Ouarzazate »   Musique instrumentale originaire du Maroc compose par le célèbre compositeur marocain Jilali Belmehdi.

3)Samaï takhil bayat   (compositeur anonyme)

Le Samaï est une forme de musique instrumentale originaire de Turquie qui s’est répandue dans les régions sous influence ottomane.

De même que dans la musique occidentale on retrouve des formes de musiques comme la sonate, le concerto, etc. Le samaï fait partie des formes de musiques instrumentales arabes. Le Samai est formé par quatre sections appelées khanat (singulier : khana) suivis chacune par une section appelée taslim (littéralement, « salut ») qui pourrait correspondre à un refrain qui revient après chaque couplet.

4)- Medley instrumentale : Um Kaltoum

Reprise de différentes mélodies du répertoire de la célèbre et diva chanteuse égyptienne UM KALTOUM.

Oum Kalthoum de son nom complet Oum Kalthoum Ibrahim al-Sayyid al-Beltagui, est une chanteuse, musicienne et actrice égyptienne, née à Tmaïe El Zahayira (Égypte) le 30 décembre 1898 et morte le 3 février 1975 au Caire. Surnommée l’ « Astre d’Orient », elle est considérée, quarante ans après sa mort, comme la plus grande chanteuse du monde arabe. Son engagement dans des œuvres caritatives lui valut le surnom de « cantatrice du peuple ».

5)- Zeina

Littéralement « la Belle ». Musique composée par le célèbre compositeur et chanteur égyptien Mohamed Abdelwahab.  Elle est souvent interprétée pour  accompagner les spectacles de danses orientales. 

6)- Ferhat Che3b

Littéralement « la joie du peuple ». Musique instrumentale composée par le célèbre compositeur marocain AHMAD CHAJ3I.

7)- Samaï Chad Araban

Le nom « Chad Araban » est le nom d’un mode très utilisé dans la musique arabe.

Samai compose par le luthiste Mamdouh el Jabali originaire d’Egypte.

8)- Min Gheir Leih

Littéralement « sans raison ».Version instrumentale de la dernière chanson composée, interprétée et enregistrée sur compact disc du même célèbre Mohamed Abdelwahab. En effet à l’époque le cd n’existait pas encore.

Mohammed Abdel Wahab est né en 1901 et mort le 3 mai 1991 au Caire, est un important chanteur et compositeur égyptien très populaire sur la scène arabe. Il est l’un des musiciens chanteurs compositeurs qui restera éternellement vivant dans le domaine de la musique orientale. Il a fait ses études de musique pour améliorer son don et il y a consacré toute sa vie. Il était différent des autres compositeurs car ils’inspirait beaucoup des musiques du monde des pays occidentaux.

9)- improvisation.

Improvisation autour d’un prélude servant de thème.

10)- Abli Naharda

Littéralement « avant demain ».

Prélude de la chanson Abli Naharda composée par : Ammar el Cherii pour la célèbre chanteuse Warda el jazairia.

Warda Ftouki, plus connue sous le nom de Warda  et surnommée Warda al-Jazairia  « La rose algérienne », est une chanteuse algérienne, née le 22 juillet 1939 à Paris et morte le 17 mai 2012 au Caire (Égypte).

Warda effectue ses débuts à Paris. Après le déclenchement de la guerre d’Algérie, sa carrière se poursuit au Liban, puis en Égypte. Elle épouse un officier algérien après l’indépendance et interrompt sa carrière jusqu’en 1972. Après son divorce elle s’installe en Égypte et épouse le compositeur Baligh Hamdi. Elle travaille alors avec les plus grands compositeurs arabes.

 

————

Le groupe Nagham Zikrayat est né en 2013, au départ d’un duo formé par le violoniste Karim LKIYA et le percussionniste Nejib FARJALLAH. Tous deux d’origine maghrébine et nés ou vivant depuis leur enfance en Belgique, ils se sont retrouvés autour de la musique arabe. Le duo a vite été rejoint par d’autres musiciens talentueux d’origines belge et française : la violoniste Katrien VAN REMORTEL, la violoncelliste Léa BESONCON et la contrebassiste Claire-Sarah FOUCHÉ.

Ses objectifs :

  • Soutenir les artistes
  • Promouvoir la musique classique
  • Soutenir les associations dans des projets de solidarité

Participer et améliorer le « vivre ensemble » au niveau local, national et international.

L’Ensemble de musique instrumentale Nagham Zikrayat

? 2017-04-23-karim-lkiya-violon-e-lg

– Catherine Van Remortel, Alto
Katrien van Remortel est née dans une famille avec un gout fin pour les arts et la musique. 

Entourée par des peintures, l’odeur de l’huile et de la térébenthine, accompagnée par les sons de la radio classique, elle a appris à jouer au violon. Tout au début c’étaient les grands concertos romantiques qui l’ont inspirée, mais en allant à la recherche des racines de cette musique elle a découvert sa source d’inspiration: les arts folkloriques. Elle commence à voyager et à jouer divers styles de musique folklorique et ethnique. C’est dans l’étude du jazz qu’elle a trouvé une sorte de base universelle qui lui a permis de comprendre et de développer une expression propre dans des langues diverses. Avec la découverte de la musique arabe le cercle s’est fermé et elle a trouvé un style qui lui permet de synthétiser toutes ses expériences musicales.

– Karim Lkiya, Violon  

Né en Belgique  Karim commença l’étude de la musique à l’académie de Schaerbeek où il suivit tout son cursus en section « percussion ». C’est à l’âge de 17 ans qu’il découvre son penchant pour le violon en écoutant par hasard un violoniste  qui jouait la musique arabe.

Depuis il en a fait plus qu’une passion. Il joua dans différents groupes comme Mousta Largo, l’ ensemble de musique arabe Ziryab, le groupe NUN (mix entre musique arabe et slam), ISA LOVE (chanson française avec influence de musique du monde)… et participa à différents projets.

Depuis une dizaine d’années, il est professeur d’une chorale de l’association AWSA, qui défend les droits des femmes arabes dans tous les domaines de la vie y compris celui des  artistes. Il est l’un des fondateur du groupe Nagham Zikrayat.

2017-04-23-sohad-najem-kanun-e-lg 2017-04-23-claire-sarah-foche-contrebasse-e-lg 2017-04-23-nejib-farjallah-reqq-e-lg

– Sohad Najem, Kanoun

D’origine irakienne, grand Maitre du kanoun, instrument indispensable pour la musique classique arabe, il donne cours aux enfant et adultes , pour perpétrer cet art ce qui compte le plus pour lui. Il a par ailleurs apporté un grand soutien au groupe Nagham Zikrayat depuis sa création.

– Claire-Sarah Fouché, Contrebasse

Après ses études de musicologie à l’université de Lyon, Claire-Sarah Fouché décide de s’établir à Bruxelles pour perfectionner sa pratique de la contrebasse au Conservatoire Royal de Bruxelles ainsi qu’au Jazz Studio d’Anvers. Claire-Sarah se produit régulièrement au sein d’ensembles professionnels, tant dans des orchestres symphoniques qu’ à l’opéra et en musique de chambre à travers l’Europe. En parallèle, Claire s’intéresse également à la musique ancienne et aux musiques du monde. C’est dans ce cadre, qu’en 2014  elle rejoint Nagham Zikrayat, groupe émergent dans la diffusion de la musique arabe en Belgique.

– Nejib Farjallah, Reqq

Musicien, percussionniste autodidacte né en Belgique de mère belge et de père tunisien.

Il a eu l’avantage de grandir dans une double culture qui l’a enrichit.

Son premier contact avec la musique arabe lui vient de son papa qui écoutait les grands classiques arabes comme la grands chanteuse UM KALTOUM, ABDEL HALIM HAFEZ et bien d’autres. C’est de là que lui est venu l’envie et le gout pour la percussion plus précisément le reqq.

En 1995 il commença à jouer dans divers petits groupes et fut très vite sollicité par RAFIK EL MAHI (chanteur arabo-andalou) par RACHID ROULAM, RACHID MANSOURI et ILYAS BACHOURA (luthiste syrien auteur compositeur) et bien d’autres encore, et est, l’un des fondateur du groupe Nagham Zikrayat.

Réservations: kounchif@gmail.com tél.0485.695.227  – Entrée:  15 €  (6 € enfants de moins de 12 ans)

Après le concert le verre de l’amitié vous sera offert, en compagnie des artistes

Réservations

Les réservations sont closes pour cet événement.