« Du meine Wonne, du mein Schmerz » – Lieder de Schumann, par Anne-Hélène Moens, soprano et Marie-Pascale De Coster, piano

vendredi 01 Juin. 2018 - 20h00

Atelier Marcel Hastir (étage 2)


Lieder de Schumann: Frauenliebe und -leben op. 42  et Dichterliebe op.48 ainsi que divers extraits des Myrten op.25

Frauenliebe und -leben

Seit ich ihn gesehen

Er, der Herrlichste von allen

Ich kann’s nicht fassen, nicht glauben

Du Ring an meinem Finger

Helft mir, ihr Schwestern

Süßer Freund, du blickest

An meinem Herzen, an meiner Brust

Nun hast du mir den ersten Schmerz getan

Myrten (extraits)

Widmung

Der Nußbaum

Jemand

Die Lotosblume

Rätsel

Weit, weit

Niemand

Im Westen

Du bist wie eine Blume

Aus den östlichen Rosen

Zum Schluß

Dichterliebe

Im wunderschönen Monat Mai

Aus meinen Tränen sprießen

Die Rose, die Lilie, die Taube

Wenn ich in deine Augen seh’

Ich will meine Seele tauchen

Im Rhein, im heiligen Strome

Ich grolle nicht

Und wüßten’s die Blumen

Das ist ein Flöten und Geigen

Hör’ ich das Liedchen klingen

Ein Jüngling liebt ein Mädchen

Am leuchtenden Sommermorgen

Ich hab’ im Traum geweinet

Allnächtlich im Traume

Aus alten Märchen

Die alten, bösen Lieder

 

Artiste aux multiples facettes, Anne-Hélène Moens l’est déjà par sa formation musicale commencée à l’âge de 7 ans par l’apprentissage du violon. Après un parcours scolaire classique, elle entre au Conservatoire  de Bruxelles puis de Mons, où elle obtient le 1er prix de violon, ainsi que le 1er prix et diplôme supérieur de musique de chambre (dans les classes de Mrs A. Korniscewski, A. Siwy, G. Van Waas…). Parallèlement, elle obtient les prix de chant-concert, chant-opéra, et diplôme supérieur de chant-concert avec distinction (classes de Mr J. Bastin et Mme G.Hartman). – Elle se perfectionne en musique ancienne tant au chant qu’au violon avec Mrs S.Van Dijk, H.Van der Kamp, G. Van Waas, ainsi qu’à la harpe baroque, continuo et musique médiévale (Mme H.Devaere, Mr T. Baete). Elle travaille également le grand répertoire lyrique en tant qu’élève du ténor italien G. Morino, puis avec Mr L. Lopez, et Mme E. Oltivanyi.

Anne-Hélène Moens a chanté avec les ensembles Arsys, Akademia, Collegium Vocale de Gand, Choeur de Chambre de Namur, Vlaams Radio Koor sous la direction, entre autres, de P. Cao, J. Van Immerseel, Ph. Pierlot, Ph. Herreweghe, R. Jacobs, J. Tubéry , J.C. Spinosi, H. Niquet… Elle se produit régulièrement en tant que soliste avec divers ensembles tels que Camerata Vocale, Harmonia Sacra, le Petit Sablon, le Concert Bourgeois… ainsi que dans divers opéras:  » Les Troqueurs  » de A.d’Auvergne (direction : John Whitelaw) –  » Il Ritorno d’Ulysse in patria  » de C.Monteverdi (direction : Florian Heyerick) –  » Le Nozze di Figaro  » de W.A.Mozart (direction : David Miller) –  » O come Chiare e belle  » et  » Lo scapolo seduto « , opéras pasticcie d’après Haendel –  » Dido and Aeneas » de H. Purcell à plusieurs reprises –  » Orfeo ed Euridice  » de Gluck.

Se pliant avec bonheur aux diverses exigences de la scène, du récital, de l’oratorio et même de la danse (spectacle «Corps-à-Corps» avec le Concert bourgeois), Anne-Hélène Moens propose un répertoire s’étendant de la période baroque jusqu’à nos jours, en privilégiant toujours l’authenticité de style et d’interprétation. – En septembre 2016, elle a été invitée à enregistrer pour la firme «le Chant de Linos», un CD de cantates de Bach pour soprano et flûte obligée, en compagnie du flûtiste Jean-Michel Tanguy et de l’ensemble «Concerto Armonico Budapest» sous la direction de Miklós Spányi. – Depuis fin 2009, elle a fondé avec la pianiste Marie-Pascale De Coster, le Duo Infinità qui se produit régulièrement en récital dans cinq programmes différents.

Diplômée des Conservatoires de Bruxelles et Liège, Marie-Pascale De Coster est actuellement professeur de piano à l’académie de Ottignies-Court-st-Etienne. Passionnée par le répertoire de musique de chambre, elle a eu l’occasion de se produire en concert avec presque toutes les familles d’instruments, tant en Belgique qu’à l’étranger, et d’enseigner cette discipline au conservatoire d’Anvers. Elle fut ensuite accompagnatrice au Conservatoire de Bruxelles. Choriste depuis l’enfance, elle a toujours entretenu avec la voix des contacts privilégiés : comme pianiste, en récitals de mélodies ou en accompagnant pendant plusieurs années les stages donnés en Belgique par la chanteuse-pédagogue française Yva Barthélémy, dont elle a appris la technique vocale ; comme chef, en dirigeant un chœur d’enfant ; comme chanteuse, enfin, en faisant partie de l’ensemble vocal « I Quattro Elementi » pendant de nombreuses années avant de rejoindre l’ensemble vocal « Terpsichore », puis de fonder avec d’autres chanteurs l’ensemble vocal professionnel « Alkemia » (de 2007 à 2009).

Sa passion pour la musique et le son l’ont amenée également à compléter sa formation en suivant plusieurs stages en « Pédagogie de l’Ecoute – Méthode François Louche », à Paris et dans le sud de la France.

Depuis fin 2009, les deux musiciennes, unies par leur amour du lied et de la mélodie ainsi que par une grande complicité, ont déjà offert au public différentes prestations et récitals: «Lieder der Liebe» (quatuor vocal et 4 mains), , le psaume 42 de Mendelsohnn (avec l’ensemble Camerata Vocale), « l’invitation au voyage» «Liebesfrühling» , «Enfantillage», «Pour l’Amour d’Alma» et «Du meine Wonne, du mein Schmerz…» (récitals)

Réservations

Les réservations sont closes pour cet événement.