BxlSurScène 2018 – Martin Neri, chant/guitare, présente « MATRIZ DEL AGUA » – avec Martin Lopez Muro, guitariste invité

dimanche 04 Nov. 2018 - 17h00

Atelier Marcel Hastir (étage 1)


Martín Neri présente “Matriz del Agua” (Matrice de l’eau), oeuvre conceptuelle composée de dix chansons, resultat de la relation établie avec une famille de pêcheurs dans un lieu appelé “La Boca de la Milonga”, petite île d’un bras du fleuve Paraná. Matriz del Agua traduit en 10 chansons comme des scènes, l’histoire de la famille : Du lien avec Manuel, pêcheur, Elba sa compagne et sa fille Rocío de 6 ans à peine, naissent 10 chansons avec l’intention de raconter l’histoire sur les jours vécus à “La Boca de la Milonga”, l’un des infinis bras du fleuve Paraná, où cette famille habite depuis 20 ans.

À propos de Martin Neri:

Guitariste, chanteur et compositeur argentin qui, après avoir conformé de bandes de différentes tendences musicales, dirige son expérience vers la musique populaire de son pays. – Il établit un rapport avec la chanson grâce à son travail comme arrangeur de ses oeuvres et d’autres auteurs et compositeurs argentins.

Il est aussi professeur de chant et guitare dans de différentes institutions éducatives. – Guitariste pendant 5 ans du Dúo Salteño, ce qui lui a permis d’arriver à la scène nationale et internationale. De cette relation avec le Dúo, se détachent des travaux de recherche et composition avec Chacho Echenique et Teresa Parodi. – Cette année, il est en train de finir, avec Leopoldo “Teuco” Castilla la musique originale pour l’album de poèmes “Manada”.

À propos de Matriz del Agua:

“Ce n’est pas habituel que la musique contienne l’une des plus hautes formes du silence, qu’elle se marie avec lui de manière naturelle et à la fois épaisse; qu’elle fasse dense ce devenir, comme si sa matière était quelque chose d’étrange à la musique, et en même temps une partie à elle. Une forcé qui laisse couler par ces espaces les voix qui Font partie de l’histoire, l’histoire d’Elba, Manuel et Rocío, une famille de pêcheurs qui habite l’ìle qui unit la province de Entre Ríos à celle de Santa Fe.

La clé ici est d’intervenir le moins posible, comme si on ne voulait pas troubler ce “être”, cette ambiance et ce paysage de mariage entre la nature et les gens. C’est pourquoi la musique de “Matriz del Agua”, la première oeuvre publiée de Martín Neri est tendue, inquiétante. Dix chansons au service de l’histoire, de la volonté de raconter les jours et les nuits que Martín a partagé en fraternité avec cette famille, c’est la vie des gens qui habitent là, transmise dans cette oeuvre; avec des grands musiciens qui, comme un groupe d’amis, se réunissent pour raconter et se raconter. Ici, on dirait que les musiciens écoutent plus de ce qu’ils jouent. Mais qu’est-ce qu’ils écoutent? Ils écoutent les voix de cette famille, les bruits du fleuve, de la nuit, les sourires, le crépitement du feu, les silences de douleur, de joie… Et ils le jouent. Et Martín le chante comme s’il naviguait en silence proche de la tradition poétique du fleuve mais en donnant une nouvelle signification à cette tradition, avec une puissance qui fond le paysage et ses gens, suggérant qu’ils sont la même chose” – Esteban Vázquez.

A propos de Martin Lopez Muro, guitariste invité – A fait ses études musicales au Conservatoire de Bahía Blanca, à la Faculté des Beaux Arts de l’Université Nationale de La Plata, et finalement à l’Université Nationale de Lanús où il obtient son diplôme de Professeur de Musique de Chambre. Par la suite, il a étudié l´alto en Argentine avec Guillermo Anad, et avec le maître ukrainien Alexandre Iakovlev (soliste del´Orchestre Symphonique National Argentine). – En 2006, son admission par concours lui permet d’intégrer l’Orchestre Académique du Théâtre Colón de Buenos Aires avec lequel les concerts se multiplient durant les années 2006 et 2007. –  En Belgique il a étudié la guitare avec Johan Fostier et Yves Storms au Conservatoire de Gand.  Actuellement il est professeur au Conservatoire de Tournai.

L’album « Matriz del Agua » a été publié par la maison de disques Shagrada Medra. – Les musiciens accompagnant Martin sont: Carlos Aguirre (piano, accordéon et flûtes), Fernando Silva (contrebasse et violoncelle), Claudio Bolzani (guitare et chant), Facundo Guevara (percussion), Luciano Ruggieri (batterie), Agustina Schreider (violon), Julio Ramírez (accordéon), José Piccioni (percussion), Juan Quintero (arrangeur d’un quatuor à cordes intégré par Luis Ciliberti 1º violon, Mariana Alarcón 2º violon, Marcelo Ajubita viole et Adriana Bonaudi violoncelle). – Il y a 3 chansons dont les paroles appartiennent au poète Maxi Ibañez. – L’album a été enregistré dans le studio La Ribera et la mastérisation par Iván Tarabelli. – En même temps, Neri réalise son premier longmétrage sur la même histoire.

PARA ESCUCHAR: (POUR ËCOUTER) – AUSENCIA EN LAS REDES – https://soundcloud.com/emilio-zottarel/ausencia-en-las-redes-martin-neri/s-BoieG

TRAILER – https://www.youtube.com/watch?v=G-ITeA5Of-A&feature=youtu.be

ENTREVISTA SOBRE LA OBRA (INTERVIEW)

https://www.youtube.com/watch?v=Iod4HofyjjY  

ENTREVISTA SOBRE LA OBRA (SUBTITULADA) (INTERVIEW soutitrée) – https://www.youtube.com/watch?v=-K0tOHWNfDQ  

 

Réservations

Les réservations sont closes pour cet événement.