SCRIABIN A BRUXELLES – François Mardirossian, piano

samedi 18 Fév. 2017 - 20h00

Atelier Marcel Hastir (étage 2)


2017-02-18-francois-mardirossian-piano-e-lg 2017-02-18-alexandre-scriabin-e-lg

Concert commenté autour de l’héritage musical laissé par Scriabin à Bruxelles

François Mardirossian, piano. Oeuvres de : Scriabin, La Liberté, Crawford,Brassin, Mathieu

C’est avec un plaisir immense que je vous présente ce concert qui m’a demandé de nombreuses heures de recherches et de patience. C’est aussi un plaisir car ce lieu n’est pas sans histoire par rapport au programme de ce soir. L’Atelier Marcel Hastir  a été durant les premières années du Vingtième siècle la maison mère du cercle théosophique de Bruxelles, lieu qu’a donc côtoyé Alexander Scriabin même si aucune archive ne le précise. Plus de cent après donc, Scriabin résonne un nouvelle fois dans ce lieu. Ce concert lui est dédié ainsi qu’à ses élèves.

Durant presque deux ans au début du siècle passé, le compositeur russe Alexander Scriabin vint s’installer à Bruxelles avec son épouse. Selon ses dires, Bruxelles était pour lui la ville idéale :

« Bruxelles unit le fait d’être une capitale à celui de rester calme et bon marché, c’est presque comme vivre dans un village. En plus de cela, c’est près de Paris et Londres, où je vais voyager souvent. Nous pensons nous installer à Bruxelles pour longtemps et espérons que notre longue vie de souffrance est terminée. Maman se sent comme à la maison à Bruxelles et c’est particulièrement commode pour laisser les enfants aux parents quand nous sommes absents. De cette manière nous pouvons voyager sereinement… »

Il passa à Bruxelles des moments reposants mais aussi essentiels pour sa carrière de compositeur ; il y fit quelques rencontres qui furent décisives pour une partie de son oeuvre. Son amitié avec le peintre symboliste Jean Delville lui donna  même l’impulsion de sa grande oeuvre symphonique Prométhée ou le Poème du feu car Delville venait de finir une toile  très symboliste où était représenté Prométhée. Delville dessina le frontispice de la partition de cette Prométhée de Scriabin.

Scriabin côtoya plusieurs compositeurs (Ysaÿe, Gevaert) et accueillit quelques élèves en piano et composition car Scriabin était un professeur réputé et apprécié de ses élèves.

C’est à cet enseignement et à ses élèves que ce concert est consacré. Au cours de ce concert je présenterai les oeuvres pour piano de Scriabin composées lors de sa venue à Bruxelles ainsi que les oeuvres de ses élèves et des héritiers de ces derniers.

Bon concert à tous !

Curriculum

François Mardirossian commence le piano à l’âge de sept ans au Conservatoire de Metz. Il poursuit ses études au Conservatoire de Lyon dans la classe de Marie-Annick Chamarande où il obtient son Diplôme d’Etudes Musicales de Piano. Sa rencontre avec le pianiste Henri Barda en 2003 aura beaucoup d’importance pour le jeune pianiste et il suivra son enseignement durant de nombreuses années. Il a également eu la chance d’étudier avec Svetlana Eganian. En 2009, il rentre au Conservatoire Royal de Bruxelles dans la classe de Jean-Claude Vanden Eynden. Il obtient son Bachelor « avec Distinction » en 2012 et a fini tout récemment son Master Spécialisé de Piano dans la classe de Dominique Cornil.

En outre, François Mardirossian a eu l’opportunité de rencontrer de nombreux musiciens lors de diverses Master Classes : Rokas Zubovas, Bertrand Ott, Marie Vermeulin, Laurent Boulet, Guy Danel (Quatuor Danel), Virginio Pavarana, Victor Chestopal, Jun Kanno ainsi que les compositeurs Thierry Escaich, Frederic Rzeswki et Benoît Mernier.

François Mardirossian est lauréat de plusieurs Concours, il a obtenu un 1er Prix au Concours International de Piano de Montrond-les-Bains, Concours International de Piano Excellentia de Linkebeek (4e Prix), une 1re Médaille au Concours de Piano de Brest.

Il se produit régulièrement en concerts en France et en Belgique : Festival Berlioz de Rodez (Aveyron, France), Grande Salle de l’Embarcadère de Lyon, Musée des Beaux-Arts de Lyon, Auditorium du Conservatoire de Nancy, Festival de Rochebonne (Rhône-Alpes), Grande Salle du Conservatoire Royal de Bruxelles, Festival Les Nocturnes du Conservatoire Royal de Bruxelles, Parlement Bruxellois dans le cadre du Festival Courants d’Air de Bruxelles, Ars Musica, Palais des Académies de Bruxelles, Musée des Instruments de Musique de Bruxelles (MIM), …

François Mardirossian est depuis septembre 2012 co-organisateur du Festival Les Nocturnes du Conservatoire Royal de Bruxelles.

Depuis 2012 il est membre du groupe de musique minimaliste Origami Ensemble avec lequel ils explorent le répertoire pour deux pianos. ll est également à l’initiative de plusieurs concerts réunissant différents pianistes partageant la scène afin de promouvoir des oeuvres ou compositeurs moins connus. – Depuis 2015, François prépare un Master de pianoforte au Conservatoire royal de Bruxelles dans la classe de Claire Chevalier.

Réservations

Les réservations sont closes pour cet événement.