FRACTALES, Ensemble de musique contemporaine – ACOUSTIC TRIP

samedi 18 Mar. 2017 - 20h00

Atelier Marcel Hastir (étage 2)


 ©  Martin Michiels

FRACTALES et les maîtres d’écriture de notre temps – ACOUSTIC TRIP

Un programme varié, original et accessible, qui met en scène des compositions de musique contemporaine: 

Laurent Pigeolet : « Par…chemins »  (2007) pour trio : clarinette, violon, violoncelle

Compositeur belge et pianiste, sa musique se distingue par une volonté d’explorer les glissements et les métamorphoses progressives. Jouant avec les séquences et les rythmes de flux et de reflux, ses œuvres nous transportent dans un bulle particulière où le temps se dilue dans des vagues sonores. Son trio Par…chemins est inspiré par des aspects archéologiques : l’œuvre, tel un rouleau, se découvre d’abord morcellée, à peine déchiffrable ; pour ensuite s’assembler et se reconstituer.

Kaija Saariaho : « Cendres » (1998), pour flûte basse, violoncelle et piano

Compositrice finlandaise, elle a su inventer son propre langage, dans la lignée du spectralisme français. Elle place au cœur de sa musique son exploration de l’ « axe timbral » ; un travail sur les textures et leurs similitudes avec la dissonance et la consonance. Expérimentant avec différentes qualités sonores et timbres, dans son trio Cendres elle joue avec les tensions musicales soit en rapprochant les instruments ou en les éloignant, explorant le champ des possibilités entre les deux pôles extrêmes.

Ricardo Eizirik :  Re/Wind/Re/Write (fast-break version) (2015) pour violoncelle, piano et deux performeurs sur table.

Compositeur brésilien/suédois né en 1985. Aussi bien dans sa production musicale que dans son travail collaboratif/interdisciplinaire, il fait preuve d’une grande préoccupation pour les questions socio-culturelles et les espaces où l’art et la musique sont présentés/reproduits et perçus par la société. Il étudie la composition auprès de Isabel Mundry à Zürcher Hochschule der Künste. Dans la pièce re / wind / re / write, la « machine » est  le leitmotiv, celle-ci est  représentée par la préparation percussive au piano et les objets de table;  la pièce présente des élèments qui  tout au long se répètent avec des interruptions brusques, comme des changements de stations radio.

Fausto Romitteli : « Domeniche alla periferia dell’impero » pour violon, violoncelle, flûte et clarinette

 prima domeniche   (1996)  – secunda domeniche (hommage a Gerard Grisey)    (2000)

Compositeur italien né en 1963 et mort en 2004, a été un compositeur visionnaire. En avance sur son temps, il a initié une nouvelle approche de la musique contemporaine à l’opposé de l’académisme ambiant ; rapprochant les musiques nouvelles aux musiques plus populaires (en particulier le rock psychédélique). Ces deux œuvres nous invitent à découvrir son style unique, mélangeant une esthétique spectrale (notamment dans l’hommage à Gérard Grisey) à un procédé de répétition déformants ses motifs musicaux jusqu’à les défigurer.

Voici le site de notre ensemble : http://www.ensemblefractales.com

 ©  John Sellekaers

FRACTALES  …la partie est égale au tout…
Fractales est un collectif de musiciens internationaux basé à Bruxelles. Fondé en 2012 au Conservatoire
Royal de Bruxelles, l’ensemble est né du désir d’explorer et de partager la musique nouvelle. Fractales a
étudié avec les ensembles Ictus et Spectra dans le cycle master na master spécialisé en performances de la
musique contemporaine du conservatoire de Gand, et a également été coaché par l’ensemble Recherche et
Klangforum Wien.
Spécialisé d’abord dans la musique spectrale, Fractales élargit son répertoire et s’intéresse également à
toutes les musiques modernes. Plus particulièrement auprès de la jeune création internationale, et plus
particulièrement à la création contemporaine en travaillant avec les jeunes compositeurs afin de
promouvoir la génération d’avant-garde musicale.
Jeune ensemble émergent de la scène européenne, Fractales s’est déjà produit dans de nombreux festivals
tels que : Ars Musica, festival Batard, Piknik Music, SMOG n°8, 48ème IMD Darmstadt, festival Loop 5
et Loop 8, Summer of Sounds , au Schoenberg Center de Vienne, au festival ISA 14, ISA 16 en Autriche,
au festival AFEKT de Tallinn, et au Impuls 2015 à Graz…
Fractales a reçu le prix d’interprétation « Just Composed ! » par l’université de Vienne (Autriche) pour la
meilleure performance d’une création en 2014 à l’occasion de l’International Summer Academy of the
MDW. 

  ©  Martin Michiels

Gian Ponte (Brésil, 1987) : Après avoir terminé ses études de Bachelor en Musique à l’université de Rio
de Janeiro, il vient en Europe pour étudier au Conservatoire Royal de Bruxelles où il obtient le diplôme de
Master spécialisé piano avec grande distinction. Passionné par les musiques actuelles, il a suivi la
formation Master na master auprès des ensembles Ictus et Spectra à la School of Arts de Gand.

Marion Borgel (France, 1989) : Violoniste et altiste, elle débute ses études au Conservatoire à
Rayonnement Régional de Grenoble puis intègre la Schola Cantorum à Paris. Récompensée d’un Diplôme
de Supérieur, elle poursuit ensuite ses études en Belgique, au Conservatoire Royal de Bruxelles où elle
obtient le diplôme de Master spécialisé violon avec distinction, ainsi que le diplôme de Master Didactique
au Conservatoire Royal de Mons.
Renata Kambarova (Belgique, 1990) : Née en Ouzbekistan, elle y débute la musique très jeune. En
1999, elle déménage pour la Belgique et continue ses études à l’académie Grétry de Liège. Elle intègre
ensuite le Conservatoire Royal de Bruxelles où elle obtient le diplôme de Master spécialisé flûte
traversière avec distinction. Actuellement, elle poursuit sa formation à la Haute Ecole de Fontys à
Tilburg.
Diego Amaral Coutinho (Brésil, 1986) : D’abord autodidacte, il est venu en France après avoir gagné
une bourse pour étudier au Conservatoire de Briançon puis au Conservatoire à Rayonnement Régional
d’Angers. Après avoir obtenu une médaille d’or en violoncelle, il poursuit ses études au Conservatoire
Royal de Bruxelles où il obtient le diplôme de Master Didactique violoncelle avec grande distinction.

Benjamin Maneyrol (France, 1983) : Il débute ses études musicales au Conservatoire à Rayonnement
Régional de Chambéry, puis il intègre successivement le Conservatoire d’Aubervilliers-La Courneuve et
le Conservatoire de Rueil-Malmaison. Récompensé par un premier prix de clarinette et d’une médaille
d’or, il poursuit ses études au Conservatoire royal de Bruxelles où il obtient le diplôme de Master
Spécialisé clarinette avec grande distinction. Attiré par les musiques actuelles, il a suivi la formation
Master na master auprès des ensembles Ictus et Spectra à la School of Arts de Gand.

Réservations

Les réservations sont closes pour cet événement.