Exposition Marika Perros « Le trait révélateur » – Ve 27 – Di 29 avril 2018

vendredi 27 Avr. 2018 - dimanche 29 Avr. 2018 - 12h00 - 21h00

Atelier Marcel Hastir (étage 1)


 Don Quichotte

Vernissage Sa 28 avril :  15h-18h (entrée gratuite)

Exposition : Ve 27 avril 12h-17h – Sa 28 avril 15-18h – Di 29 avril 10-12h30 et 18h-21h

Marika Perros – Le trait révélateur

Je pose le bâton d’huile sur la toile.

Je laisse ma main courir dans une écriture automatique intime, calligraphique, libérée de mes propres limites.

Là, dans l’action, des formes apparaissent, servant de révélateur à mes émotions de l’instant.

 L’homme

Le trait, tel les plis du rideau de scène, contient

en substance, tous les secrets et les non-dit.

Ce trait, il le faut vivant.

Quelques fois dur et tenu, épais et lourd, quelques fois léger et tendre, hésitant et fragile.

Le blanc de la toile, surface intacte, accueille

et devient une partie intégrante du tout. L’espace du tableau se nourrit, se construit, se révèle être un champ de bataille où noir et blanc se confrontent, s’animent, s’apaisent, se répondent, s’entrelacent…

Mur

Marika Perros – Née en 1962 à Casablanca

Mes origines sont multiples et dès l’enfance, entre pays d’orient et d’occident, mon oeil se nourrit.

Ma peinture transpire de ces influences. Celle des moucharabiés, des motifs de mosaïques, des enluminures arabes, des portes de souk, des céramiques grecques, de la renaissance italienne, en incluant plus tard la bande dessinée, l’art japonais, les modernes et les contemporains.

Depuis l’enfance, j’ ai une facilité à voir des choses dans les taches. Ce sont elles qui me guident. Ma main, sur la toile, telle une nomade, révèle des formes: animales, visages, monstres, paysages… C’est un jeu constant entre abstraction et figuration, donnant à suggérer aux spectateur, à partir d’un imaginaire connu, un monde, qu’il peut s’approprier, devenant lui même lecteur-créateur du tableau.

Je veux une œuvre en mouvement, ou la touche est vivante. Après avoir travaillé des années en poussant la couleur a son paroxysme, je suis revenu vers le noir et blanc, mes premiers amours.

Il s’agit d’une rêverie intérieure, une série d’impression, de ressentis. Mon travail parle de paix, de silence, de désert… de solitude, de rencontres…

Voir site de Marika Perros http://www.marikaperros.com/ – Portfolio, Bio, Vidéo 

 

Entrée libre – Réservation ci-après ou jm@aubaret.net

Réservations

Les réservations sont closes pour cet événement.