« La Folie slave » Cyril Garac, violon, et Maria Martinova, piano

dimanche 23 Oct. 2016 - 20h00

Atelier Marcel Hastir (étage 2)


  Dimanche 23 octobre 20h : Cyril Garac, violon, et Maria Martinova, piano – « La Folie slave »

La Folie slave

Maria Martinova, piano & Cyril Garac, violon

 
Après le concert « Paris-Buenos Aires, une histoire d’amour » hautement apprécié en ouverture de la précédente saison à l’atelier Marcel Hastir, le duo Martinova-Garac revient avec leur nouveau programme « La Folie Slave » vous invitant à un voyage à travers les aspects contradictoires de l’âme slave – de la plus grande tendresse et douceur, à la plus grande exaltation et agitation.
Autour de la lumineuse et contrastée deuxième sonate pour violon et piano de Prokofiev et de ses cinq mélodies op 35bis, six parmi les 24 préludes de Shostakovich initialement écrits pour le piano mais joués ici dans leur version violon-piano présentent des caractères individualisés très nets où le sarcasme – en réponse au formalisme strict du régime politique en place – du jeune compositeur pointe déjà.
Le reste du programme permettra de découvrir des œuvres aux couleurs tour à tour flamboyantes et intimistes de compositeurs bulgares de premier plan, dont ce sera la création en Belgique.
Maria Martinova est née à Varna, Bulgarie, et commence l’étude du piano inspirée par le riche héritage musical familial. Elle achève sa formation initiale à l’Ecole de Musique de Varna par l’obtention de la plus haute distinction avant d’être acceptée au Conservatoire National Bulgare. Lauréate de la prestigieuse bourse Vladimir Horowitz, elle étudie par la suite à la Juilliard School de New York et obtient également un Master en Musique à la Royal Academy of Music de Londres. Elle travaille sous la direction d’artistes tels qu’Alexis Weissenberg, Alexander Toradze, Joseph Kalichstein, Hamish Milne, Maria Curcio, Peter Feuchtwanger. Elle est lauréate de nombreux concours et a joué dans quelques-unes des salles les plus prestigieuses en Europe et dans le monde. Artiste audacieuse et musicienne aux multiples facettes, elle s’est imposée comme l’une des plus éminentes figures de la scène du tango contemporain en tant que fondatrice de TANGUARDA – l’ensemble le plus recherché dans le genre en Europe. Maria a voyagé au-delà des frontières – aussi bien des pays que des genres- en affirmant toujours son credo artistique. Profondément inspirée par le théâtre et la danse, elle est fortement guidée par son besoin intrinsèque de raconter au public une histoire.

Cyril Garac né à Cannes (France), il reçoit un premier prix à l’unanimité de violon et musique de chambre au Conservatoire National Supérieur de musique de Paris. Lauréat de plusieurs concours, il se perfectionne auprès d’artistes tels que Philippe Hirschhorn, Bruno Giuranna, Joseph Silverstein, et Sigmund Nissel (Amadeus Quartet). Il se produit régulièrement dans les festivals en France et à l’étranger au côté d’artistes tels que Henri Demarquette, Joseph Silverstein, Julia Migenes, Ute Lemper. Ses engagements l’on conduit dans des salles prestigieuses telles que la Salle Gaveau à Paris, le Gewandhaus de Leipzig, le Barbican center à Londres, le Palau de la musica à Barcelone ainsi qu’au Japon, dans de nombreux pays d’Europe, en Russie, Inde, Australie et Amérique du sud. En tant que membre de plusieurs ensembles de musique de chambre, il a collaboré à la création et l’enregistrement de nombreuses œuvres contemporaines. Sa curiosité naturelle l’a également conduit dans le monde du tango où il est devenu l’un des violonistes les plus recherchés en Europe. Il a aussi travaillé à plusieurs reprises pour plusieurs productions cinématographiques françaises. Sa discographie comprend des enregistrements pour des labels tels que Virgin Classic/EMI, Milan Records, Arion, Harmonia Mundi, qui ont été salués par la presse musicale française.

Réservations

Les réservations sont closes pour cet événement.