« Danse à deux sur la Moskova » – Elodie Vignon et Stefan Cassar, piano

vendredi 12 Mai. 2017 - 20h00

Atelier Marcel Hastir (étage 2)


elodie-vignon-r     stefan-cassar-r

« Danse sur la Moskova » – Elodie Vignon et Stefan Cassar, piano. Œuvres de Prokofiev, Scriabine et Stravinsky

Programme :

Sonate N°3 opus 28  de Sergueï Prokofiev   –  Stefan Cassar

Préludes (extraits) opus 11   de  Alexander Scriabine  – Elodie Vignon

Suggestion diabolique opus 4 de Sergueï Prokofiev – Stefan Cassar          

 « Petrouchka » de  Igor Stravinsky – Elodie Vignon et Stefan Cassar  

(toute la suite orchestrale de Petrouchka dans sa transcription pour piano à 4 mains – une occasion de concert varié et imagé particulièrement intéressant pour les enfants.)

Réservations recommandées: enblancetnoir.piano@gmail.com    –  Entrée : 15 €  (7 € enfants de moins de 12 ans)

Après le concert le verre de l’amitié vous sera offert, en compagnie des artistes

Parcours musical d’ Elodie Vignon, piano

C’est l’instrument qui m’a d’abord attirée. J’avais 4 ans lorsque j’ai découvert le piano et ses infinies possibilités. Trois ans plus tard, j’affirmais vouloir devenir pianiste. Ce désir ne s’est jamais tari. Il s’est concrétisé grâce à quelques personnages forts.
Tout d’abord, Hervé Billaut (Grand prix du concours Marguerite Long en 1983) m’a véritablement appris à jouer. A 16 ans, après six années dans sa classe au Conservatoire National de Lyon, j’en suis sortie diplômée d’une Médaille d’Or.

En 2004, Daniel Blumenthal, éminent lauréat du Concours Reine Elisabeth, m’invite à rejoindre sa classe au Conservatoire de Bruxelles.
Dotée de deux Masters (piano et musique de chambre), je me produis à Malines, Gand, Anvers, Courtrai, tout en continuant à jouer régulièrement en région lyonnaise (Festival Un piano à Collonges, Beaujolais en scène et musique, Théâtre de Gleizé…)

En 2010, je rencontre Nelson Delle-Vigne. Immense pianiste, il a hérité de ses maîtres Claudio Arrau et Georges Cziffra, une connaissance du répertoire, un talent de pédagogue, et une générosité hors normes. C’est en tant qu’artiste en résidence de la Fondation Bell’Arte dont il est le fondateur, que mon activité de concertiste s’étend maintenant à une grande partie de l’Europe, et aux Etats-Unis.

La salle Cortot (Paris), le Musée des Instruments de Musique (Bruxelles), le Centre des Arts et le Théâtre National de Funchal (Madère), le Centre Culturel de Picanyia (Espagne), le Conservatoire de Turin (Italie), le Musée Ciurlionis, ainsi que le Conservatoire de Vilnius (Lituanie), le musée Roerike de Moscou (Russie), sont autant de salles qui m’ont accueillie ces dernières années.

En Belgique, j’ai pu collaborer notamment avec le Brussels Chamber Orchestra, l’ensemble Oxalys, les Quatuors Coryfeye et Amôn, ainsi que Julien Libeer, avec qui je partage régulièrement la scène. Depuis la création du festival EuropArt (2012), je contribue chaque année à la diffusion d’oeuvres méconnues du répertoire européen (Gade, Riadis, Vasks, Muscat, Adams…)

Aux Etats-Unis, je suis l’invitée régulière de la Société Chopin d’Atlanta, ainsi que du Palm Beach Atlantic International Piano Festival (Floride), qui m’accueille chaque année depuis 2012. Sous le baguette de Philippe Entremont, j’ai pu y jouer les deux concerti de Frédéric Chopin, qui ont reçu un accueil très chaleureux.

La prochaine saison m’amènera aux Etats-Unis (Deuxième concerto de Saint-Saëns), à Bruxelles (Concerti de Chopin), Lituanie (Vilnius), Russie (Moscou)…

Stefan Cassar, piano

Diplômé de l’Ecole Normale Supérieure de Musique de Paris, du Mozarteum de Salzbourg et des Royal Schools of Music de Londres, Stefan Cassar se perfectionne auprès des pianistes tels que Germaine Mounier, Sergio Perticaroli, Halina Czerny Stefanska ou encore Valery Affanasiev .

 A propos de Stefan Cassar le journal Leipziger Volkszeitung a salué  lors de ses derniers concerts en Allemagne « un jeu vigoureux empreint d’une intense expressivité« . La presse française s’enthousiasme  pour son interprétation du Troisième Concerto de Beethoven sous la direction du chef d’ orchestre russe. Micha Katz : « Stefan Cassar en livre une vision aérienne et délicate dotée d’une belle technique pianistique….. Il en devient l’interprète idéal. »

 Son programme cette saison inclut des concerts et festivals dans plusieurs villes de France mais aussi à l’étranger: Berlin, Bâle, Zurich, Sofia, Montecarlo, mais aussi aux États Unis  à New York , Chicago, Washington DC  et en Asie en Thaïlande à Bangkok et Hua-Hin. Invité par l’ambassadeur de  l’Union Européenne au Cambodge il donnera un récital Beethoven a Phnom Phen au 12eme « International Music Festival ».

Dans des cadre plus intimiste loin des salle de concerts, il est invité  à Paris et divers autre villes en France par des galeries d’art majeures, des musées … tout récemment au Musée des Beaux Arts de Lyon pour un récital marquant le 10 ème anniversaire de l’ acquisition du tableau mythique parmi les plus grandes redécouvertes de l’histoire de l’art   » La Fuite en Égypte » de Nicolas Poussin ….mais aussi par des noms prestigieux du luxe dont la Société des bains de mer à Monaco  en mai dernier pour un concert  aux Thermes Marins de Montecarlo décrit  comme un instant de grâce, insolite, magique par la journaliste Claire Mabrut.

Soliste  au sein de divers ensembles de musique de chambre, il s’est produit avec de prestigieux artistes comme le Quatuor Ludwig, le violoncelliste français Dominique de Villancourt, le violoniste russe Vadim Tchijik, la flûtiste suisse Myriam Hildber Dickinson, des solistes de l’Orchestre National de Lyon et la danseuse italienne  Francesca Ziviani pour  entre autres un spectacle  autour de la musique de John Cage.

Invité régulièrement à donner des masterclasses, Stefan Cassar est directeur artistique du festival de musique de chambre  autour du piano « Nouvelles Renaissances  » en Auvergne  et aussi d « Un Piano en Hiver  » ainsi que « Les Moments musicaux  » à Belle Île en Mer, dans le Morbihan .

Il a également dirigé les festivals  » Les Nocturnes » dans le Luberon et  » Un Piano a Collonges » près de Lyon.

« Cassar joue avec sa tête, ses doigts et surtout son cœur« – L’Est Républicain

« Stefan Cassar était très applaudi…. Un événement unique » – Paris Match

« Une sensibilité et une virtuosité saluée par une standing ovation« – La Provence

« Stefan Cassar bezaubert sein Publikum« – Leipziger Volkszeitung

Voir aussi : https://elodievignon.com/

Réservations

Les réservations sont closes pour cet événement.