« Cordes folles en fantaisie »- Hildegarde Fesneau, violon & Dimitri Maslennikov, violoncelle – Oeuvres de Bach, Haendel, Menut, Servais, Kodaly

dimanche 10 Juin. 2018 - 18h30

Atelier Marcel Hastir (étage 2)


 

Hildegarde Fesneau , violon                   Dimitri Maslennikov, violoncelle

 « Cordes folles en fantaisie »

Bach: Allemande de la suite n°6 BWV 1012 en ré majeur pour violoncelle (5′)

Bach: Gavotte en rondeau de la partita n°3 en mi majeur BWV 1006 pour violon (4’)

Benoit Menut: Duo pour violon et violoncelle « Les Îles » (16’)

Servais/Ghys: Variations brillantes et concertantes sur l’air God save the King op.38 (11’)

Kodaly: Duo pour violon et violoncelle op.7 (26′)

Haendel/Halvorsen: Passacaille pour violon et violoncelle (8′)

  Hildegarde Fesneau

Lauréate de plus d’une trentaine de concours et révélée lors du concours Long-Thibaud-Crespin 2014 dont elle est cinquième prix, Hildegarde Fesneau se produit depuis dans le monde entier. Elle a été invitée en Allemagne, Iran, Liban, Grèce, Hongrie, Espagne, Chine (Shanghai Hall), Angleterre (Royal Albert Hall), France (Théâtre des Champs Élysées, salle Pleyel, Cortot et Gaveau), Belgique et Suisse. Hildegarde se produit régulièrement avec les chefs d’orchestres Fayçal Karoui, François-Xavier Roth, Pascal Rophé, Pierre Dumoussaud, Nicolas Krauze, et en musique de chambre avec Antoine De Grolée, Deborah Nemtanu, Yves Henry, Michel Lethiec, Bruno Pasquier, Eliane Reyes, Jonas Vitaud, Jonathan Fournel. Hildegarde Fesneau joue sur un violon Tommaso Balestrieri de 1755 prêté par l’association Zilber-Vatelot-Rampal, est bénéficiaire de la fondation SAFRAN et lauréate de la fondation Banque Populaire.
Prochainement attendue au Japon et aux États-Unis, la carrière de Hildegarde Fesneau est déjà confirmée.

 Dimitri Maslennikov

Dimitri MASLENNIKOV commence ses études musicales à l’âge de cinq ans. A l’âge de 11 ans déjà, il gagne le International Soloists Competition à Moscou et le Czech International Competition à Prague. Il est également lauréat du Concours Tchaïkovski et du Concours Rostropovitch. A quatorze ans, il reçoit une bourse de trois ans du gouvernement français pour étudier au Conservatoire de Paris d’où il sort avec un Premier Prix à l’unanimité. Dès l’âge de 12 ans, il est l’invité d’orchestres réputés : Les Solistes de Moscou sous la direction de Yuri Bashmet, Les Virtuoses de Moscou sous la direction de Vladimir Spivakov, le Russian Symphony Orchestra sous la direction de Marc Gorenstein, l’Orchestre de la Radio de Prague sous la direction de Vladimir Valek, l’Orchestre Philharmonique d’Israël sous la direction de Giuseppe Sinopoli, le Montreal Symphony Orchestra sous la direction de Kent Nagano, l’Orchestre Philharmonique de Strasbourg sous la direction de Kirill Karabits…Sous la direction de Christoph Eschenbach, il se produit avec l’Orchestre de la NDR Hambourg, le Bamberger Symphoniker, le Chicago Symphony Orchestra et le Philadelphia Orchestra et effectue un enregistrement Live avec ce dernier.

 Très jeune encore, Dimitri MASLENNIKOV s’est produit dans des festivals prestigieux, dont le Schleswig-Holstein Festival en Allemagne, le Festival de Colmar en France, le Festival de Verbier en Suisse et le Festival Ravinia à Chicago. Par ailleurs, il a donné des concerts dans des salles prestigieuses comme le Suntory Hall de Tokyo, la Salle Pleyel à Paris, la Philharmonie de Berlin, le Rudolfinum de Prague, la Grande Salle de la Philharmonie de Saint-Pétersbourg…Il s’est aussi produit lors des concerts exceptionnels pour les Nations-Unies, ainsi que pour la Reine Elisabeth d’Angleterre. 

En 2006, Dimitri MASLENNIKOV enregistre les deux concertos de Dimitri Chostakovitch avec l’Orchestre de la NDR Hambourg sous la direction de Christoph Eschenbach (Phoenix Editions-Naxos), un disque salué par la presse  internationale.En 2008, il donne la Première Mondiale du concerto pour violoncelle du compositeur français Marc-André Dalbavie, avec l’Ensemble Intercontemporain de New York au Miller Theatre de la Columbia University. Apres de nombreuses performances dans différentes régions du globe, en 2010, il enregistre les « Variations sur un thème  Rococo » de Tchaikovski avec le Deutsche Symphonie Orchestra sous la baguette de Christoph Eschenbach, l’enregistrement qui lui vaudra ses débuts à la Philharmonie de Berlin, ainsi que les concerts aux festivals réputés tels Schlesswig Holstein et Rheinghau.

En 2011,  Il participe également dans des festivals en France, en Allemagne et en Italie. Il donne des nombreux récitals en France et à  l’étranger, ainsi que ces débuts en Chine ont étaient couronnes d’un grand succès au printemps 2012 avec l’orchestre de « National  Centre of the Performing Arts » sous la direction de Christoph Eschenbach. A la fin de la période des festivals d’été 2012, il y a eu aussi un début très important, celui d’une fructueuse collaboration avec l’Orchestre Philharmonique de Saint Petersbourg et Maestro Youry Temirkanov. En 2014 Dimitri avait effectué une tournée en Asie avec l’Orchestre Philharmonique de Saint Petersbourg, ce qui lui a valu le titre du directeur artistique honoraire de l’opéra de Guangzhou.Lors du dernier festival de Salzburg Dimitri a créé le concerto de Marc- André Dalbavie pour violoncelle et orchestre avec l’orchestre de Mozarteum sous la direction de Maestro Eschenbach. Parmi ces différents projets, entre autres, sont l’enregistrement d’un disque dédié à Haydn avec le Royal Philharmonic Orchestra à Londres, des concerts avec le National Symphony Orchestra, Washington, ainsi que l’orchestre de la Tonhalle Zurich.

Il joue un violoncelle Nicolo Gagliano de 1770, ainsi qu’un archet de Charles Peccatte.

Réservations:  contact@hildegardefesneau.fr

Entrée : 15 € – 8 € pour enfants de moins de 12 ans

Réservations

Type de billet Prix Places
Billet Standard 15,00 €
Billet Enfant (moins de 12 ans) 8,00 €