Carpe diem – Pascal Ormancey, viole de gambe et Thomas van Wetteren, viole d’amour

vendredi 06 Oct. 2017 - 19h30

Atelier Marcel Hastir (étage 2)


Pascal Ormancey, viole de gambe et Thomas van Wetteren, viole d’amour

Programme:

  1. J.P. Gutzinger (Allemagne, 1689- ?) Suite en la mineur pour viole d’amour : entrée, menuet, aria, bourrée, gavotte, gigue
  2. T. Hume (Angleterre, 1569 ?-1645) ‘A Souldiers Resolution’ (viole de gambe solo)
  3. J. Schenk (Pays-Bas et Allemagne, Aria Burlesca (viole de gambe solo)
  4. A. Ariosti (Italie et Angleterre, 1666-1729) Lezione 5 en la mineur pour viole d’amour : cantabile, vivace, adagio, menuet
  5. C.F. Abel (Allemagne et Angleterre, 1723-1787) allegro en ré mineur (WKO 208)
  6. G.Ph. Telemann (Allemagne, 1681-1767) Fantasia 11 en ré mineur pour viole seule
  7. L. Bocchi (Italie et Ecosse, début 18e s.) Sonata per la viola da gamba (ré mineur)
  8. A. Forqueray (France, 1672-1745) Chaconne ‘La Buisson’ (sol majeur), viole solo
  9. M. Marais (France, 1656-1728) Fantaisie en la majeur : viole et continuo
  10. M. Marais, ‘Grand Ballet’ (la mineur), viole et continuo

Carpe Diem

L’ ensemble Carpe Diem! comprend principalement deux musiciens belges passionnés de musique baroque:  Pascal Ormancey et Thomas Van Wetteren. Carpe Diem! explore avec plaisir un répertoire méconnu d’auteurs connus et inconnus.

Leur répertoire couvre toute la musique ancienne, du moyen-âge au classique, avec une prédilection pour le baroque du début 18e siècle dans tous les pays d’Europe. Ils s’intéressent aussi de près au répertoire baroque belge (Pays-Bas du Sud) comme: De Croes, Van Maldere, Trevisiani, Fiocco, Dall’ Abaco, Lecocq, Cupis, Desprez, Hacquart, Derosier, de Saint-Luc, Hotman, Norcombe …

Ils jouent chacun d’un grand nombre d’instruments:

Pascal possède et joue une douzaine d’instruments: violoncelles baroques à 4 et 5 cordes, basse et pardessus de violes, luths renaissance et baroque, archiluth, théorbe, guitare baroque, vièle à archet… Son violoncelle à 4 cordes date du 18e siècle. Il compose aussi de la musique contemporaine pour instruments anciens afin de développer d’autres sonorités et couleurs et de relier l’ancien et le nouveau. 

De même, Thomas possède et joue: le violon baroque à 4 et 5 cordes, l’alto baroque, la viole d’amour et le violoncelle ‘da spalla’. Thomas recherche des partitions rares dans les bibliothèques d’Europe et les restaure. Il vient de terminer l’édition d’un auteur merveilleux du début du 18e siècle, qu’il désire faire connaître: Johann Martin Dömming (cf. son article sur Wikipedia français et allemand). Il a mis ces partitions à disposition dans plusieurs bibliothèques, notamment au Conservatoire  de Musique de Bruxelles.

‘Carpe Diem!’ comprend aussi des musiciens invités et se transforme alors en ensemble ‘Carpe Diem!’. Les musiciens suivants  ont participé au projet ‘Dömming’: Robert Baussay, hautbois et hautbois d’amour; Laure Bellessa, alto; Wolfram Fink, violon; Gabi Avot et Jacqueline Bourguignon, traversos; Thierry Pepersack, violoncelle, Alexandre Papazoglakis, clavecin

Au plaisir de vous rencontrer, Carpe Diem! Pascal et Thomas

 

Pascal Ormancey

 -Avant 2001: parcours complet en académie (violoncelle)

 -Entre 2000 et 2005: de nombreux concerts donnés en famille, à l’université de Namur (FUNDP) et dans des églises

  (par exemple un concert de violoncelle et harpe donné à Jette le 20/12/03)

 -Premier vrai concert de Pascal Ormancey:    Récital pour la baronne Edmond de Rothschild à la Maison Perier (Bruxelles) le 15/09/05   (violoncelle dans un quatuor de Dvorak et une création contemporaine pour l’événement)

-Premier récital de viole de gambe: 29/07/2008: concert privé à Hoeilaart (Marais et Sainte-Colombe)

 ENSEMBLES:

-Participation en ensembles pour le continuo au théorbe: opéra ‘King Arthur’ (H.Purcell) avec les ensembles Cornegidouille et Gli Amici di Antonio (2011 et 2012)

-Participation en ensembles pour des solos: ‘Johannes Passion’ de Bach (solos de luth et viole) avec Camerata Vocale (2012)

-Continuo au théorbe en mars 2013 dans Heinrich Schütz : Muzikalische Exequien et Les 7 paroles du Christ sur la Croix

 avec l’ ensemble Camerata Vocale

Pascal Ormancey est né en 1983 et commence l’étude du violoncelle à l’ âge de quatre ans et demi avec la méthode Susuki à l’académie de Berchem Ste-Agathe avec Sylvie Mariage. Il y fait tout le parcours musical. Sa famille aime les arts: son père Michel est artiste peintre, sa mère aime la danse et sa soeur le théâtre. Adolescent, il a aussi  composé plusieurs morceaux pour un et deux instruments et s’est maintenant remis à la composition contemporaine pour instruments anciens afin de rechercher de nouveaux timbres et couleurs. Vers 17 ans, il se passionne pour la viole de gambe mais il devra attendre ses 23 ans avant d’avoir sa viole de gambe qu’il apprend d’abord en autodidacte, puis en master classes. Ensuite, il s’intéresse au théorbe qu’il apprend  aussi en autodidacte. Son nombre d’instruments n’a cessé de croître pour atteindre une douzaine d’ instruments: violoncelles baroques à 4 et 5 cordes, basse et pardessus de violes, luths renaissance et baroque, archiluth, théorbe, guitare baroque, clavecin, harpe troubadour, cornemuse, vièle à archet… Son violoncelle date du milieu du 18e siècle. Il participe à de nombreux concerts auxquels on l’invite où qu’il organise avec ses amis dans des salles de concerts, des églises, des résidences du troisième âge, des expositions, etc.

Eclectique, il donne aussi des spectacles de prestidigitation et est candidat en langues et littératures classiques et licencié agrégé en langues et littératures germaniques. Son mémoire de fin d’études réunit d’ailleurs trois passions: le latin, l’anglais et la musique baroque. Il portait sur la relation musique/texte dans l’opéra ‘Didon et Enée’ de H. Purcell.

Thomas Van Wetteren est né en 1974, il suit une formation complète en violon à l’académie de musique d’Anderlecht auprès de Mme Colette Haumont et y reçoit sa médaille. C’est encore à Anderlecht qu’il suit trois ans de formation en alto auprès de Mme Danielle Vandenbergh.  Il a été violoniste à l’Orchestre Symphonique des Jeunes de Bruxelles et altiste au Bruocsela Symphony Orchestra. Thomas Van Wetteren se tourne ensuite vers la musique baroque. Il recherche des partitions rares du XVIIIe siècle et s’intéresse aux instruments anciens. Il a parcouru l’Europe pour retrouver des pièces oubliées. Il joue du violon baroque, de l’alto baroque, le violon-basse (chincello), ainsi que de la viole d’amour. Il a suivi des cours de violon baroque auprès de Benoît Douchy, Stéphanie de Failly et Marie Haag.  Après plus de cinq ans de travail, Thomas a terminé la restauration complète de l’oeuvre d’un compositeur allemand: Johann Martin Dömming (1703-ca 1760) dont un article a paru sur Wikipedia (français et allemand).

Eclectique, il est instituteur de formation et est actif dans le patrimoine ferroviaire. Il a d’ailleurs sorti un livre sur les trams vicinaux de Charleroi et donne des conférences sur ce sujet..

Entrée: 12 €  (6 € enfants de moins de 12 ans)

Après le concert le verre de l’amitié vous sera offert, en compagnie des artistes

 

Réservations

Type de billet Prix Places
Billet Standard 12,00 €
Billet Enfant (moins de 12 ans) 6,00 €