Andrew Hardy, violon & Uriel Tsachor, piano – Oeuvres de Beethoven, Frank Bridge et Arnold Bax

samedi 16 Mar. 2019 - 20h00

Atelier Marcel Hastir (étage 2)


Uriel Tsachor, piano                          &                       Andrew Hardy, violon

Au programme

BeethovenSonate N° 4 en la mineur, op. 23

 Frank BridgeSonate – 1932, H. 183

Pause

 Arnold Bax – Ballade ou Légende (encore à décider )

BeethovenSonate N° 7 en ut mineur, op. 30, N° 2

 

Andrew Hardy D’origine américaine, le violoniste Andrew Hardy est né à Baltimore, Maryland (U.S.A.).  A l’âge de 15 ans il a débuté sa carrière de soliste avec le Baltimore Symphony Orchestra dans le Concerto en sol mineur de Max Bruch.  Il étudié au Conservatoire de Musique Peabody de l’Université Johns Hopkins dont il est diplômé avec Haute Distinction, et Il y a remporté les Premiers Prix du Concours de Concerto et de Récital.  Il y a étudié de violon et musique de chambre avec les professeurs John Merrill, Charles Libove, Stephen Kates, Ellen Mack, Berl Senofsky, Leon Fleisher, Dorothy Delay, Raphael Druian. – En 1983, il remporte le « Prix Spécial Isaac Stern », sponsorisé par le Carnegie Hall et la Fondation Rockefeller. – Entre 1985 et 1987, il est Co-Concertmaster et Soliste avec la Fort Worth Symphony Orchestra et Chamber Orchestra.  Entre 1987 et 1990, il est nommé Soliste et Premier Konzertmeister du Folkwang-Kammerorchester d’Essen (Allemagne) et Soliste et Premier Konzertmeister Württembergischen Kammerorchester d’Heilbronn.

Appréciés par la presse internationale, Mr. Hardy a enregistré de nombreux CD pour les firmes TALENT, belgique, OLYMPIA, Londres, CALLIOPE, France (5 diapason pour les 2 discs Sonates Intégrale de Johannes Brahms. Cet coffre inclure les propres arrangements de Brahms des sonates pour clarinette op. 120 pour violon et piano ainsi que le FAE Scherzo.), MUSIQUE en WALLONIE, Belgique (5 diapason pour les 4 discs Sonates Dédiées à Eugène Ysaÿe), et REGIS, uk. – Au Studio Melodia à Moscou il  a enregistré 3 Concertos Russes de Nicholas Rakov, Dimitri Kabelevsky, Vissarion Yakovlevich Shebaline (avec Veronika Dudarova et l’Orchestre Symphonique de Russie pour OLYMPIA).

Andrew Hardy se produit fréquemment comme soliste avec orchestre, en récital ou en musique de chambre, en Europe, Russie et aux Etats-Unis, et a joué régulièrement la musique de chambre avec de tels artistes comme les pianistes Abdel Rahman El Bacha, Daniel Blumenthal, Jean-Claude Vanden Eynden, Jan Michiels, Rolf Plagge, Eliane Reyes, Uriel Tsachor, Boyan Vodenitcharov parmi d’autres, et des instrumentistes comme Raphael Bell, Sébastien Walnier, Justus Grimm, Marie Hallynck, Tony Nys, Ning Shi, Vincent Hepp, Daniel Rubenstein, parmis d’autres. – Son répertoire s’étend depuis les œuvres de J. S. Bach jusqu’aux  compositions contemporains. – Entre 2000 – 2017 Andrew Hardy était Directeur Musical de « Les XXI », et depuis 2016 il est Directeur Musical de la festival « ARTS’ifices » au Château de la Hulpe, effectuer maintenant dans sa quatrième saison de concerts. – Il a servi régulièrement comme membre du jury au Conservatoire Royal de Bruxelles, au Conservatoire Royal de Liège et au Conservatoire Royal de Mons.

Depuis 1989 Andrew Hardy a joué, et enregistré de nombreux CD, sur un violon de Josef Guadagnini, Crémone, datant de 1783.  En 2008 il a commencé jouer sur un très bel instrument (2008 ; après le Guarnerius Del Gésu de Jascha Heifetz) par son père, luthier, Raymond Hardy. – http://www.andrewhardyviolinsoloist.com/   

 Uriel Tsachor, soliste et musicien de chambre actif sur la scène internationale, est Steinway Artist et dirige l’atelier de piano de l’Université de l’Iowa où il enseigne un programme diversifié et international d’étudiants de premier cycle et de cycles supérieurs.

« Un musicien qui poursuit le piano comme vecteur de poésie musicale » (SüddeutscheZeitung, Munich) Tsachor a participé à des récitals à New York, Chicago, Tel-Aviv, Bruxelles, Vienne, Paris, Londres, Milan et d’autres villes du monde, acclamé par la critique et le public pour sa puissance d’expression poétique et sa sensibilité irrésistible. – Tsachor a été invité par Maestro Zubin Mehta à jouer avec l’Orchestre philharmonique d’Israël et a joué avec des orchestres européens prestigieux tels que le Teatro La Fenice à Venise et l’Orchestre RAI de Turin. Il a également joué avec tous les principaux orchestres en Israël. Tsachor a joué de nombreuses fois sur vingt-cinq concerti différents. – Depuis ses débuts au Lincoln Center avec le New York City Symphony, décrit par le New York Times comme un « éclat brillant », Tsachor se produit partout aux États-Unis en tant que récitaliste, soliste avec orchestre et chambriste. – Lauréat du Bösendorfer-Empire Concours (1986) et du Concorso Busoni (1985), et lauréat du Concours Reine Elisabeth à Bruxelles, Tsachor est diplômé de l’Académie Rubin de Tel-Aviv et de la Juilliard School où il a obtenu son doctorat.

La discographie de Tsachor englobe vingt-deux sorties pour les labels EMI, Musical Heritage Society, PHONIC, DISCOVER, DIVOX et EMS et inclut les deux concertos pour piano de Brahms, et les œuvres solo de Beethoven, Bartók, Schumann, Mendelssohn et Dvorák. – Les enregistrements de musique de chambre d’Uriel Tsachor comprennent trois sonates pour violoncelle et piano de Barber, Schnittke et Britten sur le label EMS. Au cours des 16 dernières années, Uriel Tsachor et le violoniste Andrew Hardy se sont produits ensemble aux États-Unis et en Europe dans d’importantes salles de concert et festivals de musique de chambre. En plus de réaliser virtuellement toutes les œuvres pour violon et piano des compositeurs majeurs, le duo a également interprété et enregistré de nombreuses œuvres obscures et rarement entendues. Ils ont enregistré les sonates pour violon et piano de Schumann, y compris la rarement jouée Third Sonata, ainsi que les sonates de Reger et Strauss pour le label londonien OLYMPIA, et les sonates complètes pour violon et piano de Brahms sur le label CALLIOPE à Paris. Cet ensemble comprend les propres arrangements pour violon et piano de Brahms des sonates pour clarinette op. 120 ainsi que le FAE Scherzo. En janvier 2006, le label Musique en Wallonie a sorti le duo 4 CD des huit sonates de divers compositeurs connus et obscurs dédiés à Ysaÿe, la grande violoniste belge. Ce projet a été sponsorisé par des subventions majeures du gouvernement belge. L’ensemble a été revu avec enthousiasme par la presse européenne et le magazine Diapason à Paris a décrit Tsachor comme « un pianiste de grande sensibilité et de parfaite musicalité » (août 2006).

En plus de ses dix-huit années d’expérience à l’Université de l’Iowa, Tsachor a enseigné de nombreuses masterclasses en solo et en musique de chambre aux États-Unis, en Europe et à Taïwan et a récemment présenté des masterclasses à l’Indiana University School of Music.

 

Réservations : ci-après – Entrée: 15 € – 7 € enfants de moins de 12 ans)

Après le concert le verre de l’amitié vous sera offert, en compagnie des artistes

Réservations

Type de billet Prix Places
Billet Standard 15,00 €
Billet enfant de moins de 12 ans 7,00 €