Alexis Thibaut, piano, et Camille Seghers, violoncelle

samedi 30 Sep. 2017 - 20h00

Atelier Marcel Hastir (étage 2)


Récital de Alexis Thibaut, piano, et Camille  Seghers, violoncelle (A&V)

Alexis Thibaut – Biographie (site)

Alexis Thibaut de Maisières débute l’apprentissage du piano dans la classe de Jean-Marc Vinckenbosch, à l’âge de 7 ans. Durant les cinq premières années de formation à l’Académie, il travaille autant le répertoire pour orgue que les œuvres proprement pianistiques. Sa curiosité pour ces immenses instruments le conduira à jouer sur l’orgue célèbre de la cathédrale Saints-Michel-et-Gudule de Bruxelles.

Peu à peu séduit par l’expressivité du piano, Alexis Thibaut de Maisières décide de se consacrer à cet instrument exclusivement. Il remporte alors le troisième prix aux concours « Rotary Breughel » à Bruxelles et « Prix des jeunes » à Verviers.  Il reçoit l’enseignement de pianistes tels que Philippe Entremont, Jean-Claude Vanden Eynden, Johan Schmidt, Jean Schils et Boyan Vodenitcharov. Il termine en 2008 sa formation à l’Académie de Court-Saint-Étienne avec la plus grande distinction.

C’est à Saint-Pétersbourg qu’il décide de poursuivre sa formation.  Véritable tournant dans son parcours, il entre en 2008 au Conservatoire Rimski-Korsakov, dans la classe de Leonid Tamoulevitch. C’est à cet excellent pédagogue et pianiste qu’Alexis Thibaut de Maisières doit sa véritable formation de musicien. Durant six années, il s’imprègne de la culture et de la langue russe, et suit l’enseignement de professeurs tels que Stanislav Soloviev et Elena Gaudassinskaïa. Par ailleurs, Alexis Thibaut de Maisières bénéficie des conseils de Kevin Kenner, Abdel Rahman El Bacha, Anne Queffélec, Eugène Galand, Jacques Rouvier et Jean-Bernard Pommier.

Passionné de musique de chambre, il se produit régulièrement en duo ou en trio et se spécialise dans le répertoire pour piano et violon alto. En juin 2014 il obtient brillamment le « diplôme du gouvernement » du Conservatoire Rimski-Korsakov de Saint-Pétersbourg, et reçoit à l’unanimité la cote maximale en musique de chambre.

En novembre 2014 Alexis Thibaut de Maisières interprète le second concerto de Chopin avec l’Ensemble Orchestral de Bruxelles, puis avec les Young Belgian Strings. En avril 2015, il participe au sein du jury au concours international de piano de Togliatti, en Russie.

Il se produit lors de divers festivals tels que le « Printemps musical de Silly », le « Festival Est-Ouest » et « Les nuits musicales de Beloeil ».

Camille Seghers – Biographie (site)

Née  à Tournai au sein d’une famille de musiciens, Camille débute le violoncelle avec sa mère et remporte très jeune le 1er Prix au concours belge Dexia Axion Classic.

Admise d’abord Conservatoire Royal de Bruxelles dans la classe de Didier Poskin et d’Edmond Baert, elle ressort diplômée avec Grande Distinction 5 ans plus tard. Elle reçoit le Prix du Patrimoine grâce aux brillants résultats obtenus au concours. 

Ensuite elle est admise à la Musikhochschule de Cologne dans la classe de Claus Kanngiesser où elle se perfectionne et sort diplômée 2 ans plus tard avec la plus Grande Distinction. 

Par ailleurs, Camille s’est perfectionnée 2 ans à Paris et en Allemagne auprès d’Eric Le Sage et de François Salque. 

Elle a participé à de nombreuses masterclasses internationales avec notamment Franz Helmerson, Arto Noras, Alban Gerhardt, Roland Pidoux, Hélène Dautry, Raphael Oleg, le Quatuor Talich et Harald Schoneweg.

Passionnée d’enseignement, après avoir suivi le cursus de master didactique à Mons (Arts²) elle a obtenu un master didactique avec Distinction en 2016.

Son goût pour la scène l’amène à se produire en Europe, en soliste, en musique de chambre et avec orchestre. Camille a récemment collaboré avec l’Osel, la Kurpfalzphilharmonie d’Heidelberg et l’Ensemble Orchestral de Bruxelles avec lequel elle a d’ailleurs créé le concerto pour violoncelle de J.B. Vanhal à Bruxelles. 

Camille collabore en concert avec notamment les pianistes Philippe Raskin, Alexis Thibaut de Maisières, le quatuor Alfama,…

Son premier cd Ballabile, (musique française) enregistré avec le pianiste Olivier Laville est sorti en février 2015 (label Le Chant de Linos). 

Camille a co-dirigé l’édition de la sonate d’Henri Duparc (éditée chez Delatour (2015) avec Olivier Laville, première édition mondiale). (voir ci-dessous)

Invitée de nombreux festivals parmi lesquels le Festival Jeunes Talents de Paris, Les Solistes de Demain à Moulins, Le Printemps musical de Silly, l’Osterfestival de Bayreuth, Les Musicales du Parc de Wesserling, Cavatine à Namur, L’Europe en Musique de Bruxelles, Le Festival Proquartetto de Tournai, elle se produit dans des lieux comme le Théâtre Royal de la Monnaie de Bruxelles, le Concertgebouw d’Amsterdam, l’Hôtel de Soubise à Paris, le MIM à Bruxelles, ou encore le Kunstmuseum de Bayreuth.

Dotée d’une magnifique sensibilité, la jeune violoncelliste franco-belge attire l’attention de la scène internationale et « sublime le timbre de son instrument par des sonorités d’une chaleur profonde, intense et envoûtante » (Rheinpfalz Zeitung).

 « Camille is a great musician  with a great urge to express herself to other people » Claus Kanngiesser, retired teacher of the  Musikhochschule from Cologne.